Botoșani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Botoşani
Blason de Botoşani
Héraldique
Centre-ville de Botoşani
Centre-ville de Botoşani
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Coat of arms of Moldavia.svg Moldavie
Département Modèle:Botoşani
Maire
Mandat
Ovidiu Portariuc PD-L
2012-
Code postal 710xxx
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 106 847 hab. (2011)
Densité 2 584 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 44′ 55″ N 26° 40′ 10″ E / 47.74861, 26.66944 ()47° 44′ 55″ Nord 26° 40′ 10″ Est / 47.74861, 26.66944 ()  
Altitude 170 m
Superficie 4 135 ha = 41,35 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Botoşani

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (relief)

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Botoşani
Liens
Site web http://www.primariabt.ro

Botoşani est une ville de Roumanie et le chef-lieu du judeţ de Botoşani. Sa population s'élevait à 106 847 habitants en 2011.

Géographie[modifier | modifier le code]

Botoşani est située au nord-est de la Roumanie, entre la plaine de Moldavie et le plateau de Suceava, à une altitude de 170 m.

Limité au nord par le ruisseau Sitna et son affluent Luizoia et à l'est par le ruisseau Dresleuca, le plateau de Botoşani semble suspendu entre deux profondes vallées en pente douce au nord et plus abrupte au sud. La pente générale du plateau est orientée nord-est / sud-est, conformément à la pente du réseau hydrographique. La ville couvre 4 135,41 ha, dont 1 910 ha en zone urbaine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

Les vestiges archéologiques sont les témoins d'une vie sociale depuis les temps les plus reculés : un trésor constitué de vases et de monnaies d'argent datant du IVe siècle est conservé au musée de l'Histoire de Moscou.

Ainsi, la première mention de la ville de Botoşani se trouve dans la Chronique de Bistriţa et fait référence à une incursion tatare :

« Il est écrit dans notre chronique que dans les années 6947 (1439), le 28 novembre, est entrée dans le pays une armée tatare qui a pillé et brûlé jusqu'à Botăşani. »

La vieille administration[modifier | modifier le code]

À la fin du XVIe siècle, l'autorité de la ville revenait à un gouverneur aux ordres de la reine, qui collectait pour elle les impôts, rendait la justice et maintenait le calme. Un conseil municipal fonctionnait aux côtés du gouverneur. Une administration bien au point fonctionna à Botoşani après 1820, quand la ville ne fut plus l'apanage des rois.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements ou estimations de la population[1]  :

Évolution démographique
1900 1912 1930 1948 1956
32 193 32 574 32 355 29 145 29 569
1966 1977 1992 2002 2011
35 220 63 204 126 145 115 070 106 847


Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la ville de Botoşani réalise 70 % de la production départementale alors que la population ne représente que 25 % des habitants du département.

7 084 entreprises, dans les domaines industriels, commerciaux, les services et l'agriculture sont implantées a Botoşani.

Nombre de salariés :

  • 1999 : 40 636
  • 2000 : 35 148
  • 2001 : 34 988

Personnalités[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Naissance à Botoşani.

Personnalités nées à Botoşani :

Autres personnalités liées à la ville :

  • George Enescu (1881-1955), compositeur, violoniste et pianiste roumain.
  • Stefan Luchian (1868–1917), peintre roumain, célèbre pour ses paysages et ses natures mortes.

Jumelages[modifier | modifier le code]

La municipalité de Botoşani entretient un accord de coopération économique et culturelle avec :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Population depuis 1912 sur le site pop-stat.mashke.org