Bossier City

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bossier City
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Louisiane Louisiane
Paroisse Bossier
Type de localité City
Maire Lorenz James
Code ZIP 71111-2
Indicatif(s) téléphonique(s) local (locaux) 318
Démographie
Population 62 745 hab. (2011)
Densité 583 hab./km2
Géographie
Coordonnées 32° 31′ 04″ N 93° 41′ 29″ O / 32.51778, -93.6913932° 31′ 04″ Nord 93° 41′ 29″ Ouest / 32.51778, -93.69139  
Altitude 53 m
Superficie 10 770 ha = 107,7 km2
· dont terre 106 km2 (98,42 %)
· dont eau 1,7 km2 (1,58 %)
Fuseau horaire CST (UTC-6)
Divers
Fondation 1883
Municipalité depuis 1907
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Louisiane

Voir sur la carte administrative de Louisiane
City locator 14.svg
Bossier City

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Bossier City

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Bossier City
Liens
Site web http://www.bossiercity.org/

Bossier City (français : Ville de Bossier) est une ville en Louisiane qui est étroitement lié à la ville de Shreveport. Elle se trouve dans la paroisse de Bossier. Elle est également située sur la Rivière Rouge du Sud qui se déverse dans le Mississippi. Au recensement de 2011, elle comptait 62 745 habitants. Elle a été fondée en 1883 par Anna B. et son mari J. J. Stockwell.

En 1933, Bossier City a commencé d'accueillir la base de ce qui allait être l'USAF Barksdale, qui contribue beaucoup à l'économie de la région.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1830, la ville de Bossier est connue sous le nom Bluff Bennett. Bluff Bennett vient de William Bennett et de James Cane, propriétaires de plantations proche de la rivière Rouge.

En 1843, les parcelles ont été divisées en Natchitoches, Claiborne et Bossier. La parcelle Bossier vient de Pierre Evariste John Baptiste Bossier. Pierre Bossier était un général créole, il est devenu un producteur de coton à Bossier. Il est considéré comme l'un des premiers colons dans la région.

Dans les années 1840, la Grande Migration de l'Ouest a commencé et la population dans la région s'est agrandie. Les premiers colons ont traversé la région sur le chemin de l'ouest sauvage. En 1850, plus de 200 wagons par semaine traversait Bossier. Certains de ces colons sont restés. En 1850, le recensement de la population est de 6 962 habitants.

Notes et références[modifier | modifier le code]