Bosquet sacré (mormonisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bosquet sacré.
Le bosquet sacré (1907)

Le bosquet sacré (Sacred Grove en anglais) est le lieu où Joseph Smith affirme avoir eu sa Première Vision. C'est aussi le nom d'œuvres d'arts inspirées par cette apparition.

Lieu de la Première Vision[modifier | modifier le code]

Le bosquet sacré est situé près de Palmyra, Comté de Wayne, État de New York (États-Unis), juste à l'ouest de l'endroit où se trouvait la petite maison de rondins de la famille Smith en 1820. Joseph Smith affirme qu'à cet endroit lui sont apparus Dieu le Père et son Fils Jésus-Christ au printemps 1820. À une petite distance à l'ouest de sa maison familiale, dans le Comté de Wayne, se trouvait un bosquet de grands arbres. C'est là qu'il se rendit pour prier Dieu afin d'apprendre quelle Église avait raison. Il affirme qu'en réponse à sa prière, le Père et le Fils lui apparurent. Cette apparition, appelée la Première Vision, est l'événement qui a marqué le début du Rétablissement et de la dispensation de la plénitude des temps. Dix ans plus tard, dans la continuité de cette apparition, fut organisée l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours.

Œuvres artistiques[modifier | modifier le code]

Le bosquet sacré a inspiré de nombreux artistes. Jean Joyez a composé une musique appelée Le bois sacré (The sacred grove). La version qu'il en a faite pour piano a été éditée par la maison Hamelle (Paris) en 1955, puis distribuée par les Éditions Alphonse Leduc (Paris). Elle n'est plus disponible. L'œuvre est écrite « À la mémoire de Joseph Smith, Prophète et Fondateur de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ». Elle se découpe en 6 mouvements : 1. Le bois, 2. Invocation, 3. L'esprit du mal, 4. Apparition, 5. Paroles divines, 6. Prière finale.

Bibliographie[modifier | modifier le code]