Borohydrure d'uranium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Borohydrure d'uranium
Identification
Nom IUPAC tétrahydruroborate d'uranium
No CAS 102630-71-7[réf. nécessaire]
SMILES
InChI
Apparence solide volatil jaune-vert
Propriétés chimiques
Formule brute H16B4U
Masse molaire[1] 297,4 ± 0,029 g/mol
H 5,42 %, B 14,54 %, U 80,04 %,
Précautions
Matériau radioactif
Composé radioactif
Directive 67/548/EEC[2]
Très toxique
T+
Dangereux pour l’environnement
N



SGH[2]
SGH06 : ToxiqueSGH08 : Sensibilisant, mutagène, cancérogène, reprotoxiqueSGH09 : Danger pour le milieu aquatique
Danger
H300, H330, H373, H411,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le borohydrure d'uranium est un composé chimique de formule U(BH4)4. Il s'agit d'un complexe d'uranium(IV) et d'ions tétrahydruroborate(III) BH4-. Il polymérise à l'état solide mais se présente sous forme de monomères à l'état gazeux.

Ce complexe a d'abord été produit en faisant réagir du tétrafluorure d'uranium avec du borohydrure d'aluminium :

UF4 + 2 Al(BH4)3 → U(BH4)4 + 2 Al(BH4)F2.

On peut également le préparer à l'état solide en faisant réagir du tétrachlorure d'uranium avec du borohydrure de lithium dans le vide :

UCl4 + 4 LiBH4 → U(BH4)4 + 4 LiCl.

Le borohydrure d'uranium a été utilisé avant l'hexafluorure d'uranium UF6 pour son caractère volatil indispensable à la séparation isotopique de l'uranium dans le cadre du projet Manhattan.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a et b Entrée de « Uranium compounds » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 4 novembre 2011 (JavaScript nécessaire)