Boris Karlov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Boris Karloff.

Boris Karlov (11 août 1924 - 12 décembre 1964 à Kraljevo) est un accordéoniste bulgare.

Biographie[modifier | modifier le code]

Boris Karlov est né à Sofia dans une famille d'origine tsigane. Son père dirige l'orchestre Sofiiska Korenyashka Grupa, souvent diffusé sur Radio Sofia[1]. Dès son plus jeune âge, Karlov se passionne pour la musique folklorique bulgare. Il commence à jouer de l'ocarina puis de la tamboura dans l'orchestre de son père. Il y acquiert l'expérience de la structure harmonique de la musique bulgare. À 12 ans, Boris débute l'accordéon avec un instrument simple (Hohner 48 basses), et progresse avec un instrument plus important à 120 basses. Finalement, il se fait fabriqué un accordéon Scandalli sur mesure.

À la mort de son père, Boris Karlov prend la direction de son orchestre. Il est le premier accordéoniste de renom originaire de Bulgarie[1]. Dans les années 1950, il est très sollicité à l'étranger, notamment en Yougoslavie, où il donne de nombreux concerts. Il meurt en tournée dans la ville serbe de Kraljevo à la suite d'une infection rénale[1],[2].

Style musical[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (août 2014). Pour l'améliorer, ajouter en note des références vérifiables ou les modèles {{Référence nécessaire}} ou {{Référence souhaitée}} sur les passages nécessitant une source.

Il développe un nouveau style de jeu, reposant principalement sur des phrases courtes et simples, mais très rapides, souvent dans un rythme irrégulier, et reproduisant les ornementations d'instruments traditionnels bulgares tels que la gaïda (cornemuse) et le kaval (flûte).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Zhivko Stanchev, « The Magic of Accordion », Radio Bulgarie,‎ 21 septembre 2011
  2. (en) CN, « Boris Karlov Legend of the Bulgarian Accordion », Sing Out!,‎ 22 juin 2004