Border League

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Border League est une compétition de rugby à XV ouverte aux clubs situés dans la province des Borders au sud de l’Écosse.


Historique[modifier | modifier le code]

Lancée en 1901, la Border League, qui s’appela d’abord Border Championship, est l’une des plus anciennes compétitions de rugby du monde. À ses débuts, la très conservatrice fédération écossaise, la Scottish Rugby Union, la considéra comme risquée car elle allait à l’encontre de l’esprit amateur ; elle désignait en effet un vainqueur et risquait de développer un esprit de compétition dévoyé qui serait prétexte à tous les excès pour gagner comme, qui sait ?, l’arrivée de l’argent. Rien de tout cela ne se produisit et la League devint un formidable terrain d’expression pour des générations de joueurs, notamment pour les avants, dont le jeu rugueux est la marque de fabrique de la région, qui firent ensuite les beaux jours de l’équipe d’Écosse — raison pour laquelle, sans doute, la SRU ne chercha jamais vraiment à s'y opposer. L’arrivée des championnats nationaux en 1973 relégua la Border League au second plan, mais elle demeure très prisée par les supporters et les joueurs.

Format et participants[modifier | modifier le code]

Peu d’équipes, onze au total, ont un jour participé à la Border League. Les clubs fondateurs sont au nombre de cinq : Gala, Hawick, Jed-Forest, Langholm et Melrose. Techniquement, Langholm n’est pas dans les Borders mais dans le comté de Dumfries and Galloway. C’est le conseil de la ligue qui décide de l’inclusion des candidats. Paradoxalement, la première équipe invitée fut Carlisle RFC, situé en Angleterre. Mais les problèmes de transport eurent tôt fait de mettre un terme à l’expérience qui s’interrompit au bout de 18 mois, en décembre 1905. Selkirk fut accepté en 1908 et Kelso en 1912. Il fallut attendre 1996, soit 84 ans, pour qu’un nouveau candidat s’ajoute aux sept clubs : Peebles RFC.

En 2001, la Border League invite Berwick RFC, club anglais proche de la frontière et qui évolue dans le championnat écossais. La ville de Berwick est d’ailleurs géographiquement la plus au nord de toutes celles participant à la Border League, à l’exception de Duns. Berwick RFC participe aux compétitions écossaises au même titre que le club de football des Berwick Rangers participe aux championnat d’Écosse de football.

En 2003, c’est au tour de Duns RFC de faire son entrée.

Lors de la saison 2008-09 Haddington RFC devient le quatrième club après Carlisle, Berwick et Langholm à être admis alors qu'il n'est pas situé sur le territoire des Borders (Haddington se trouve dans l'East Lothian, au sud d'Édimbourg). Cette décision a entraîné le départ de la ligue de Duns RFC, en pleine compétition, en janvier 2008, en signe de protestation[1].

Jusqu’en 2002-03, les équipes s’affrontaient en match aller-retour et un classement était établi. Depuis 2003, pour limiter le nombre de rencontres, les dix clubs sont répartis en deux poules et affrontent leurs adversaires une seule fois, soit quatre matches. Les vainqueurs de chaque poule s’affrontent pour le titre en finale. Depuis cette date, les dix équipes des Borders les mieux classées dans les championnats écossais sont admises, ce qui rompait avec le principe d’un tournoi fermé sur invitation. La multiplication des compétitions et en particulier l’instauration du championnats officiel des clubs en 1972-73 oblige régulièrement les clubs à utiliser les matches de championnat comme support pour la Border League également même si les équipes n’appartiennent pas forcément à la même division. Pour la saison 2008-09, seuls Hawick, Melrose et Selkirk jouent en première division.


Clubs 2008-09[modifier | modifier le code]


Palmarès[modifier | modifier le code]

Hawick est de loin l’équipe la plus titrée, avec 49 titres, soit pratiquement une victoire tous les deux ans.

Entre parenthèses, le numéro du titre pour chaque club.

Vainqueurs[modifier | modifier le code]

  • Hawick : 49
  • Melrose : 16
  • Jed-Forest : 9
  • Gala : 9
  • Selkirk : 6
  • Kelso : 5
  • Langholm : 1

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Laing Spears, The Border League Story, 2000.

Liens externes[modifier | modifier le code]