Bordeaux (AOC)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Bordeaux AOC)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bordeaux (homonymie).
Bordeaux
Désignation(s) Bordeaux
Appellation(s) principale(s) bordeaux[1]
Type d'appellation(s) AOC-AOP
Reconnue depuis 1936
Pays Drapeau de la France France
Région parente vignoble de Bordeaux
Localisation Gironde
Climat océanique
Superficie totale 49 955 hectares
Cépages dominants merlot N, cabernet sauvignon N, cabernet franc N, sauvignon B, sémillon B et muscadelle B[2]
Vins produits 75 % rouges, 2 % clairets, 8 % rosés et 15 % blancs
Production 2 254 225 hectolitres en 2009[3]
Pieds à l'hectare minimum 3 300 pieds par hectare[4]
Rendement moyen à l'hectare maximum 55 à 77 hectolitres par hectare selon le type de vin[4]

Le bordeaux[1] est un vin français d'appellation d'origine contrôlée produit dans le vignoble de Bordeaux. Il s'agit de l'appellation générique de ce vaste vignoble : elle peut être revendiquée sous certaines conditions par tous les vins rouges, rosés et blancs provenant des raisins récoltés sur les communes viticoles du département de la Gironde, à l'exception des zones de palus, des marais et des parties forestières.

Le nom de l'appellation peut être suivi de la dénomination géographique « Haut-Benauge » (réservée aux blancs), ou complété par les mentions « clairet » (réservée aux rosés foncés) ou « claret » (réservée aux rouges)[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les fraudes et la baisses des prix au tout début du XXe siècle aboutirent à la délimitation départementale de l'aire de production du bordeaux par le décret du 18 février 1911, confirmé par le décret du 14 novembre 1936 créant l'appellation d'origine[5], mis à jour en décembre 2011[4].

Vignoble[modifier | modifier le code]

Le bordeaux est produit en Aquitaine, région du sud-ouest de la France. Ses limites géographiques sont théoriquement celles du département de la Gironde, mais l'aire d'appellation (pas systématiquement plantée) compte 505 communes[6] sur les 542 du département : sont exclus les sables de la forêt des Landes (les landes de Bordeaux), le cœur de l'agglomération bordelaise et les zones inondables trop fertiles et humides des bords de rivière (les « palus »).

En 2009, les superficies déclarées sont de 38 490 hectares en rouges, 700 ha en clairets, 4 725 ha en rosés et 6 040 ha en blancs[3].

Aire d'appellation[modifier | modifier le code]

Pour l'appellation bordeaux :
Abzac, Aillas, Ambarès-et-Lagrave, Ambès, Anglade, Arbanats, Arbis, Arcins, Arsac, Artigues-près-Bordeaux, Arveyres, Asques, Aubiac, Aubie-et-Espessas, Auriolles, Auros, Avensan, Ayguemorte-les-Graves, Bagas, Baigneaux, Barie, Baron, Barsac, Bassanne, Bassens, Baurech, Bayas, Bayon-sur-Gironde, Bazas, Beautiran, Bégadan, Bègles, Béguey, Bellebat, Bellefond, Belvès-de-Castillon, Bernos-Beaulac, Berson, Berthez, Beychac-et-Caillau, Bieujac, Birac, Blaignac, Blaignan, Blanquefort, Blasimon, Blaye, Blésignac, Bommes, Bonnetan, Bonzac, Bordeaux, Bossugan, Bouliac, Bourdelles, Bourg, Branne, Brannens, Braud-et-Saint-Louis, Brouqueyran, Bruges, Budos, Cabanac-et-Villagrains, Cabara, Cadarsac, Cadaujac, Cadillac, Cadillac-en-Fronsadais, Camarsac, Cambes, Camblanes-et-Meynac, Camiac-et-Saint-Denis, Camiran, Camps-sur-l'Isle, Campugnan, Canéjan, Cantenac, Cantois, Capian, Caplong, Carbon-Blanc, Cardan, Carignan-de-Bordeaux, Cars, Cartelègue, Casseuil, Castelmoron-d'Albret, Castelnau-de-Médoc, Castelviel, Castets-en-Dorthe, Castillon-de-Castets, Castillon-la-Bataille, Castres-Gironde, Caudrot, Caumont, Cauvignac, Cavignac, Cazats, Cazaugitat, Cénac, Cenon, Cérons, Cessac, Cestas, Cézac, Chamadelle, Cissac-Médoc, Civrac-de-Blaye, Civrac-de-Dordogne, Civrac-en-Médoc, Cleyrac, Coimères, Coirac, Comps, Coubeyrac, Couquèques, Courpiac, Cours-de-Monségur, Cours-les-Bains, Coutras, Coutures, Créon, Croignon, Cubnezais, Cubzac-les-Ponts, Cudos, Cursan, Cussac-Fort-Médoc, Daignac, Dardenac, Daubèze, Dieulivol, Donnezac, Donzac, Doulezon, Escoussans, Espiet, Etauliers, Eynesse, Eyrans, Eysines, Faleyras, Fargues, Fargues-Saint-Hilaire, Flaujagues, Floirac, Floudès, Fontet, Fossès-et-Baleyssac, Fours, Francs, Fronsac, Frontenac, Gabarnac, Gaillan-en-Médoc, Gajac, Galgon, Gans, Gardegan-et-Tourtirac, Gauriac, Gauriaguet, Générac, Génissac, Gensac, Gironde-sur-Dropt, Gornac, Gours, Gradignan, Grayan-et-l'Hôpital, Grézillac, Grignols, Guillac, Guillos, Guîtres, Haux, Hure, Illats, Isle-Saint-Georges, Izon, Jau-Dignac-et-Loirac, Jugazan, Juillac, La Brède, La Lande-de-Fronsac, La Réole, La Rivière, La Roquille, La Sauve, Labarde, Labescau, Ladaux, Lados, Lagorce, Lalande-de-Pomerol, Lamarque, Lamothe-Landerron, Landerrouat, Landerrouet-sur-Ségur, Landiras, Langoiran, Langon, Lansac, Lapouyade, Laroque, Laruscade, Latresne, Lavazan, Le Bouscat, Le Fieu, Le Haillan, Le Nizan, Le Pian-Médoc, Le Pian-sur-Garonne, Le Pout, Le Puy, Le Taillan-Médoc, Le Tourne, Le Verdon-sur-Mer, Léogeats, Léognan, Les Artigues-de-Lussac, Les Billaux, Les Eglisottes-et-Chalaures, Les Esseintes, Les Lèves-et-Thoumeyragues, Les Peintures, Les Salles, Lesparre-Médoc, Lestiac-sur-Garonne, Libourne, Lignan-de-Bazas, Lignan-de-Bordeaux, Ligueux, Listrac-de-Durèze, Listrac-Médoc, Lormont, Loubens, Loupes, Loupiac, Loupiac-de-la-Réole, Ludon-Médoc, Lugaignac, Lugasson, Lugon-et-l'Ile-du-Carnay, Lussac, Macau, Madirac, Maransin, Marcenais, Marcillac, Margaux, Margueron, Marimbault, Marions, Marsas, Martignas-sur-Jalle, Martillac, Martres, Masseilles, Massugas, Mauriac, Mazères, Mazion, Mérignac, Mérignas, Mesterrieux, Mombrier, Mongauzy, Monprimblanc, Monségur, Montagne, Montagoudin, Montignac, Montussan, Morizès, Mouillac, Mouliets-et-Villemartin, Moulis-en-Médoc, Moulon, Mourens, Naujac-sur-Mer, Naujan-et-Postiac, Néac, Nérigean, Neuffons, Noaillac, Noaillan, Omet, Ordonnac, Paillet, Parempuyre, Pauillac, Pellegrue, Périssac, Pessac, Pessac-sur-Dordogne, Petit-Palais-et-Cornemps, Peujard, Pineuilh, Plassac, Pleine-Selve, Podensac, Pomerol, Pompéjac, Pompignac, Pondaurat, Porchères, Portets, Préchac, Preignac, Prignac-en-Médoc, Prignac-et-Marcamps, Pugnac, Puisseguin, Pujols, Pujols-sur-Ciron, Puybarban, Puynormand, Queyrac, Quinsac, Rauzan, Reignac, Rimons, Riocaud, Rions, Roaillan, Romagne, Roquebrune, Ruch, Sablons, Sadirac, Saillans, Saint-Aignan, Saint-André-de-Cubzac, Saint-André-du-Bois, Saint-André-et-Appelles, Saint-Androny, Saint-Antoine, Saint-Antoine-du-Queyret, Saint-Antoine-sur-l'Isle, Saint-Aubin-de-Blaye, Saint-Aubin-de-Branne, Saint-Aubin-de-Médoc, Saint-Avit-de-Soulège, Saint-Avit-Saint-Nazaire, Saint-Brice, Saint-Caprais-de-Blaye, Saint-Caprais-de-Bordeaux, Saint-Christoly-de-Blaye, Saint-Christoly-Médoc, Saint-Christophe-de-Double, Saint-Christophe-des-Bardes, Saint-Cibard, Saint-Ciers-d'Abzac, Saint-Ciers-de-Canesse, Saint-Ciers-sur-Gironde, Sainte-Colombe, Saint-Côme, Sainte-Croix-du-Mont, Saint-Denis-de-Pile, Saint-Émilion, Saint-Estèphe, Saint-Étienne-de-Lisse, Sainte-Eulalie, Saint-Exupéry, Saint-Félix-de-Foncaude, Saint-Ferme, Sainte-Florence, Sainte-Foy-la-Grande, Sainte-Foy-la-Longue, Sainte-Gemme, Saint-Genès-de-Blaye, Saint-Genès-de-Castillon, Saint-Genès-de-Fronsac, Saint-Genès-de-Lombaud, Saint-Genis-du-Bois, Saint-Germain-de-Grave, Saint-Germain-de-la-Rivière, Saint-Germain-d'Esteuil, Saint-Germain-du-Puch, Saint-Gervais, Saint-Girons-d'Aiguevives, Sainte-Hélène, Saint-Hilaire-de-la-Noaille, Saint-Hilaire-du-Bois, Saint-Hippolyte, Saint-Jean-de-Blaignac, Saint-Jean-d'Illac, Saint-Julien-Beychevelle, Saint-Laurent-d'Arce, Saint-Laurent-des-Combes, Saint-Laurent-du-Bois, Saint-Laurent-du-Plan, Saint-Laurent-Médoc, Saint-Léon, Saint-Loubert, Saint-Loubès, Saint-Louis-de-Montferrand, Saint-Macaire, Saint-Magne-de-Castillon, Saint-Maixant, Saint-Mariens, Saint-Martial, Saint-Martin-de-Laye, Saint-Martin-de-Lerm, Saint-Martin-de-Sescas, Saint-Martin-du-Bois, Saint-Martin-du-Puy, Saint-Martin-Lacaussade, Saint-Médard-de-Guizières, Saint-Médard-d'Eyrans, Saint-Médard-en-Jalles, Saint-Michel-de-Fronsac, Saint-Michel-de-Lapujade, Saint-Michel-de-Rieufret, Saint-Morillon, Saint-Palais, Saint-Pardon-de-Conques, Saint-Paul, Saint-Pey-d'Armens, Saint-Pey-de-Castets, Saint-Philippe-d'Aiguille, Saint-Philippe-du-Seignal, Saint-Pierre-d'Aurillac, Saint-Pierre-de-Bat, Saint-Pierre-de-Mons, Saint-Quentin-de-Baron, Saint-Quentin-de-Caplong, Sainte-Radegonde, Saint-Romain-la-Virvée, Saint-Sauveur, Saint-Sauveur-de-Puynormand, Saint-Savin, Saint-Selve, Saint-Seurin-de-Bourg, Saint-Seurin-de-Cadourne, Saint-Seurin-de-Cursac, Saint-Seurin-sur-l'Isle, Saint-Sève, Saint-Sulpice-de-Faleyrens, Saint-Sulpice-de-Guilleragues, Saint-Sulpice-de-Pommiers, Saint-Sulpice-et-Cameyrac, Sainte-Terre, Saint-Trojan, Saint-Vincent-de-Paul, Saint-Vincent-de-Pertignas, Saint-Vivien-de-Blaye, Saint-Vivien-de-Médoc, Saint-Vivien-de-Monségur, Saint-Yzan-de-Soudiac, Saint-Yzans-de-Médoc, Salaunes, Salignac, Salleboeuf, Samonac, Saucats, Saugon, Sauternes, Sauveterre-de-Guyenne, Sauviac, Savignac, Savignac-de-l'Isle, Semens, Sendets, Sigalens, Sillas, Soulac-sur-Mer, Soulignac, Soussac, Soussans, Tabanac, Taillecavat, Talais, Talence, Targon, Tarnès, Tauriac, Tayac, Teuillac, Tizac-de-Curton, Tizac-de-Lapouyade, Toulenne, Tresses, Uzeste, Valeyrac, Vayres, Vendays-Montalivet, Vensac, Vérac, Verdelais, Vertheuil, Vignonet, Villandraut, Villegouge, Villenave-de-Rions, Villenave-d'Ornon, Villeneuve, Virelade, Virsac et Yvrac[4].

La dénomination Haut-Benauge est bien plus restrictive, sur seulement neuf communes : Arbis, Cantois, Escoussans, Gornac, Ladaux, Mourens, Saint-Pierre-de-Bat, Soulignac et Targon[4].

Géologie[modifier | modifier le code]

Rendements[modifier | modifier le code]

  • 55 à 60 hectolitres par hectare pour les bordeaux-haut-benauge ;
  • 60 à 68 hl/ha pour les bordeaux rouges ;
  • 62 à 72 hl/ha pour les bordeaux rosés et clairets ;
  • 67 à 77 hl/ha pour les bordeaux blancs[4].

Vins[modifier | modifier le code]

En moyenne, la production est de 1 699 000 hectolitres de vin rouge, 40 710 hl de clairets, 170 515 hl de rosés et 344 000 hl de blancs.

Rouges[modifier | modifier le code]

Les vins rouges peuvent être produits avec les cépages cabernet sauvignon, cabernet franc, carménère, merlot, côt et petit verdot. Dans les faits, le petit verdot, le côt (ou malbec) et la carménère sont anecdotiques.

Les vins doivent présenter entre 10 et 12,5 % d'alcool en volume[4].

Depuis 1967, les vins rouges de l'appellation bordeaux ne peuvent être mis en circulation sans un certificat de qualité délivré par une commission de dégustation.

Les bordeaux rouges sont rapidement disponibles et plaisent par leur souplesse et leurs arômes fruités. Si certains ont une bonne aptitude au vieillissement, il est toutefois conseillé de les boire rapidement (au maximum quatre à cinq ans).

Blancs[modifier | modifier le code]

Les vins blancs doivent provenir des cépages principaux sauvignon, sémillon ou muscadelle et des cépages accessoires colombard, mauzac, merlot blanc, ondenc et ugni blanc. Le pourcentage des cépages accessoires ne peut dépasser 30 %[4].

Le décret du 14 décembre 1977 a précisé l'appellation pour les vins blancs :

  • les vins blancs dont le degré d'alcool est compris entre 10 et 13° et présentant une teneur en sucre inférieure à 4 g/l portent obligatoirement la mention bordeaux sec ;
  • l'appellation bordeaux est réservée aux vins titrant entre 10,5 et 13,5° en alcool et présentant une teneur en sucre supérieure à 4 g/l.

Le volume de ce dernier type de vin a fortement baissé ces dernières années : les producteurs élaborant des vins blancs doux revendiquent plutôt l'appellation bordeaux-supérieur.

Depuis 1974, ces vins ne peuvent être mis en circulation sans un certificat de qualité délivré par une commission de dégustation désignée par l'INAO. Les vins blancs secs sont généralement mis en bouteille très tôt (quelques mois après la récolte). Ils sont généralement à boire dans l'année qui suit leur mise en bouteille.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Références sur la façon d'orthographier les appellations d'origine.
  2. Le code international d'écriture des cépages mentionne la couleur du raisin de la manière suivante : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
  3. a et b « Site bordeaux.com » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur http://ecole.vins-bordeaux.fr/.
  4. a, b, c, d, e, f, g, h et i [PDF] « Cahier des charges de l'appellation », sur http://agriculture.gouv.fr/, homologué par le « décret no 2011-1739 du 2 décembre 2011 relatif à l'appellation d'origine contrôlée « Bordeaux » », JORF, no 0281,‎ 4 décembre 2011, p. 20540.
  5. Décret du 14 novembre 1936, détermination de l'aire de production des vins d'appellation "Bordeaux" rouges ou blancs, publié au JORF du 15 novembre 1936, page 11857.
  6. « Liste des communes productrices de vin », sur Vin-Vigne,‎ 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Colette Hanicotte, Vins et vignobles de France, Éditions Larousse, Paris, 1997 - 2001 (ISBN 2-03-560263-7).

Lien externe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]