Bootylicious

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bootylicious

Single de Destiny's Child
extrait de l'album Survivor
Sortie Drapeau : États-Unis 20 mai 2001
Monde 3 juillet 2001
Drapeau : Royaume-Uni 23 juillet 2001
Durée 3 min. 27
Genre R'n'B, dance-pop
Format CD single, Maxi 45 tours
Auteur-compositeur Beyoncé Knowles, Rob Fusari, Falonte Moore, Frank Tai, Stevie Nicks
Producteur Beyoncé Knowles, Rob Fusari, Falonte Moore
Label Columbia Records
Classement Disque de platine Platine (Australie)

Singles de Destiny's Child

Bootylicious est une chanson R'n'B du groupe américain Destiny's Child. Elle a été écrite et produite par Rob Fusari, Falonte Moore, et la membre du groupe Beyoncé Knowles pour le troisième album studio du groupe Survivor en 2001, et contient un important échantillon de l'enregistrement de 1981 Edge of Seventeen[1], qui a écrit et produit par Stevie Nicks.

La chanson a été sortie comme le second single de l'album en 2001 et devient le quatrième single numéro un non-consécutif du groupe aux États-Unis. Il atteint également le top cinq en Australie, Canada et au Royaume-Uni.

La chanson et son succès[modifier | modifier le code]

La chanson Bootylicious est à propos d'une femme confiante en train de railler un homme, suggérant qu'elle n'est pas prête parce que son corps est « trop excitant ». Beyoncé Knowles a déclaré dans sa tournée I Am... Yours qu'elle a été inspiré pour écrire la chanson sur un vol pour le Japon quand elle écoutait le riff de guitare de la chanson de Stevie Nicks Edge of Seventeen, qui lui rappelait une « femme voluptueuse ». Les producteurs de musique de disque de platine Rob Fusari et Falonte Moore ont produits cet enregistrement et ils incluent un échantillon de la chanson de Stevie Nicks, et Stevie elle-même a apparu au début de la vidéo. C'est également l'une des rares fois que Kelly Rowland prend la tête, avec deux versets et une pour Beyoncé Knowles, même si que Knowles a encore les ad libs. Malgré le rôle de leader de Rowland dans la chanson, Kelly Rowland a mentionné que Bootylicious est la chanson la plus irritante des Destiny's Child pour elle depuis qu'elle a entendu trop de fois[2].

Questions à propos de l'auteur[modifier | modifier le code]

Dans le numéro du 27 février 2010 du magazine Billboard, Rob Fusari est interrogé sur sa carrière et discute brièvement de la chanson et de sa genèse. Dans l'article il déclare que lui seul a eu l'idée de la chanson et avait initialement prévu d'utiliser un autre riff de guitare but mais après avoir été incapable de le trouver il est tombé par hasard sur le CD de Stevie Nicks. Il poursuit en disant qu'il était si dérangé quand il a vu Beyoncé demandé le crédit de la chanson dans une interview avec Barbara Walters qu'il a téléphoné à Mathew Knowles. Selon Fusari, M. Knowles lui a dit « Les gens ne veulent pas entendre parler de Rob Fusari, producteur de Livingstone, NJ... ce n'est pas lui qui vend les disques. »

Ventes[modifier | modifier le code]

Bootylicious débute à la 66e position du Hot 100 le 9 juin 2001 et monte à sa meilleure position neuf semaines plus tard, et reste dans le classement pendant une période relativement courte de dix-neuf semaines. La chanson devient le cinquième numéro un consécutif des Destiny's Child dans le classement Hot 100 Airplay, bien que Loverboy de Mariah Carey l'empêchant de prendre la première place du Hot 100 Singles Sales.

Au Royaume-Uni, Bootylicious est sorti le 23 juillet 2001 et a débuté la deuxième place du classement des singles derrière le single de Atomic Kitten Eternal Flame. Il s'est vendu à plus de 169 000 exemplaires et a propulsé Survivor à la tête du classement officiel des albums britanniques.

Remixes[modifier | modifier le code]

Un remix dans un style hip-hop (le Rockwilder Remix) a été produit par Rockwilder, Knowles, et Missy Elliott. Cette version a été publiée dans les marchés urban, et a un clip vidéo basée sur la culture hip-hop pour l'accompagner, où Beyoncé porte une ceinture qui a le mot Bootylicious mal orthographié en Bootyliciuos, comme l'a souligné Carson Daly dans un épisode de Total Request Live.

Une combinaison des chants R'n'B de la chanson et de la musique grunge rock de Smells Like Teen Spirit de Nirvana[3] est l'un des exemples les plus connus du genre « mash-up », où des éléments de chansons apparemment incompatibles sont mélangés. Un autre mashup, plus tard, utilise la musique de Superstition de Stevie Wonder avec les chants de Bootylicious[4].

Clip vidéo[modifier | modifier le code]

Le clip vidéo de Bootylicious, réalisée par Matthew Rolston, montre les Destiny's Child faisant des pas de danse de la célèbre interprétation de Billie Jean de Michael Jackson de l'émission spéciale Motown 25: Yesterday, Today, Forever. Pendant la vidéo, des mouvements de plusieurs autres vidéos de Michael Jackson peut être considérée comme des parties de la chorégraphie à partir de Thriller, Beat it, Bad et The Way You Make Me Feel. Les mouvements de danse qui ont été utilisés par Jackson durant les performances live de They Don't Care About Us peuvent être vus aussi.

Pendant que le groupe danse, les membres apparaissent dans plusieurs costumes différents. Ces scènes sont intrusifs avec le groupe dansant en face d'un troupe de danseurs entièrement masculin. Stevie Nicks fait une apparence au début de la chanson de la vidéo. Solange Knowles, la sœur de Beyoncé, fait également une brève apparition dans la vidéo.

Le clip vidéo est présent sur l'édition DualDisc de l'album Number 1's et en tant que vidéo bonus sur les éditions britanniques et françaises du single. La vidéo pour le Rockwilder Remix avec Missy Elliott est sorti sur le single Emotion Bootylicious Survivor - The Urban Remixes[5].

Performances lives[modifier | modifier le code]

Destiny's Child a ouvert les 1er BET Awards avec une interprétation de Bootylicious[6].

Importance culturelle[modifier | modifier le code]

La chanson a créé une controverse modérée, dans un temps où la teen pop de la fin des années 1990 a repoussé les limites de la sexualité féminine. Destiny's Child ont réclamé que c'est « amusant et tous publics » et la confiance dans l'image corporelle même si les paroles du clip vidéo suggère beaucoup plus avec le groupe qui porte beaucoup de maquillage, vêtements moulants, faisant une danse sexuellement suggestifs, ainsi que la vidéo mettant en vedette les gros plans sur les fesses de plusieurs danseurs[7].

Le groupe a ensuite interprété la chanson en face de Jackson pour son concert de son trentième anniversaire de carrière, avec leur restitution de ses mouvements de dance. Avant la première de la vidéo sur Making the Video de MTV, les filles ont dédicacées la vidéo à Michael Jackson.

La chanson a popularisé le terme valise « bootylicious », une combinaison des mots fesses (booty) et délicieux (delicious). Le succès de la chanson est venue après la hausse de la visibilité médiatique de personnalité voluptueuses « non-maigre » comme Jennifer Lopez et plus tard Beyoncé. Il y avait une perception des médias que l'apparition de ces femmes correspond à une appréciation des soi-distantes hanches et cuisses communes plus négligées dans les formes des afro-américains, des hispaniques et de certaines femmes du Moyen-Orient. Le néologisme approuvé « Bootylicious » est entré dans le langage courant anglais[8] dans le cadre du « crossover » de la culture populaire afro-américaine, de la mode et de la politique sexuelle.

Crédits et personnel[modifier | modifier le code]

Track lisitings[modifier | modifier le code]

CD Single Europe/Australie[9]

  1. Bootylicious : 3:29
  2. Survivor (Jameson Full Vocal Remix) : 6:18
  3. Survivor (Digital Black-N-Groove) : 3:58
  4. Survivor (CB200 Club Anthem Mix) : 6:21
  5. Independent Women Part 1 (Live aux The Brits 2001) : 3:52

CD Single Bonus France[10]

  1. Bootylicious
  2. Bootylicious (Remix Ed Case)
  3. Bootylicious (Remix M&J Jelly)
  4. Bootylicious (Clip vidéo)

CD Single Partie 1 Bonus Royaume-Uni

  1. Bootylicious (Version Album)
  2. Bootylicious (Ed Case Refix)
  3. Cards Never Lie
  4. Bootylicious (Clip vidéo)

CD Single États-Unis[11]

  1. Bootylicious (Version album)
  2. Bootylicious (Richard Vission's V-Quest)

Maxi Single États-Unis[12]

  1. Bootylicious (Version album)
  2. Bootylicious (Richard vs V-Que Remix)
  3. Bootylicious (Richard vs DJ du Remix)
  4. Bootylicious (Big Boyz Remix)
  5. Bootylicious (Case Remix)

Vinyle États-Unis[13]

Face A

  1. Bootylicious (Richard Vission's V-Quest)
  2. Bootylicious (Richard Vission's D.J. Dub)

Face B

  1. Bootylicious (Big Boyz Remix)
  2. Bootylicious (Big Boyz Remix Instrumentale)
  3. Bootylicious (Version album)
  4. Bootylicious (Album Instrumentale)

Formats et remixes[modifier | modifier le code]

Officiel
  • Bootylicious (Version Album)
  • Bootylicious (Album Instrumentale)
  • Bootylicious (Album A Cappella)
  • Bootylicious (Big Boyz Remix)
  • Bootylicious (Big Boyz Remix Instrumentale)
  • Bootylicious (Ed Case Refix) — alias (Case Remix)
  • Bootylicious (Freeform Reform) — alias (Freeform Five Remix) — pas sorti
  • Bootylicious (Love: Destiny Version)1
  • Bootylicious (Love: Destiny Video Version)1pas sorti'
  • Bootylicious (M&J's Jelly Remix)
  • Bootylicious (Richard Vission's Club Mix)
  • Bootylicious (Richard Vission's D.J. Dub)
  • Bootylicious (Richard Vission's V-Quest Remix)
  • Bootylicious (Richard Vission's Edit)
  • Bootylicious (Rockwilder Remix) (avec Missy Elliott) — avec un clip vidéo séparé
  • Bootylicious (Rockwilder Remix Instrumentale)
  • Bootylicious (Rockwilder Remix A Cappella)
  • Bootylicious (Version radio)
Notes
  • 1 Le Love: Destiny Version contient des chants ré-enregistrés de Beyoncé dans le refrain. Cette version est sortie sur le EP de 2001 Love: Destiny. Toutefois, la version utilisée dans la publicité TV contient des voix additionnelles avec des paroles différentes dans l'intro et dans le refrain, qui reste inédit.
Non officiel

De nombreux mixes non officielles ou de bootleg ont été sorties sur cette piste, utilisée sur un vinyle limité en promi ou des versions spéciales de CD de mix. Certains sont énumérés ci-dessous.

  • Bootylicious (Transient Mix)
  • Bootylicious (Ultimix Remix)
  • Bootylicious (UK Mix)
  • Bootylicious (Groove Chronicles Remix)
  • Smells Like Teen Booty alias Smells Like Bootylicious - Nirvana vs. Destiny's Child (mash-up deSmells Like Teen Spirit / Bootylicious )

Classements[modifier | modifier le code]

Classement (2001)[14],[15],[16] Meilleure
position
Drapeau de l'Australie Australie 4
Drapeau de l'Autriche Autriche 23
Drapeau de la Belgique Belgique (Néer.) 9
Drapeau de la Belgique Belgique (Fr.) 7
Drapeau du Canada Canada 4
Drapeau du Danemark Danemark 12
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 3
Drapeau de la Finlande Finlande 11
Drapeau de la France France 14
Drapeau de l'Allemagne Allemagne 10
Drapeau de la Grèce Grèce 18
Drapeau de l'Italie Italie 16
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 4
Drapeau de la Norvège Norvège 5
Drapeau de la Suède Suède 8
Drapeau de la Suisse Suisse 11
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 2
Drapeau : États-Unis Billboard Hot 100 1
Drapeau : États-Unis Billboard Hot Dance Club Play 13
Drapeau : États-Unis Billboard Hot R&B/Hip-Hop Songs 2

Reprises[modifier | modifier le code]

Le groupe rock anglais Keane interprète un medley avec Bootylicious et Dirrty de Christina Aguilera sur le Live Lounge de Jo Whiley. Un enregistrement audio dans Radio 1's Live Lounge – Volume 2. Le casting de la série télévisée de la Fox Glee interprète une reprise dans l'épisode Hairography.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]