Booth Tarkington

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Booth Tarkington

alt=Description de l'image Booth Tarkington cph.3b27122.jpg.
Nom de naissance Newton Booth Tarkington
Activités Écrivain
Naissance 29 juillet 1869
Indianapolis, Indiana, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès 19 mai 1946 (à 76 ans)
Indianapolis, Indiana, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Distinctions Prix Pulitzer du Roman pour
La Splendeur des Amberson en 1919
et Alice Adams en 1922

Newton Booth Tarkington, né le 29 juillet 1869 à Indianapolis dans l'Indiana et mort le 19 mai 1946 dans la même ville, est un romancier et auteur de théâtre américain. Il est l'un des seuls à avoir obtenu le prix Pulitzer plus d'une fois avec William Faulkner et John Updike. Ses deux romans qui obtinrent le prix sont La Splendeur des Amberson et Alice Adams.

Biographie[modifier | modifier le code]

Booth Tarkington est le fils de John S. Tarkington et Elizabeth Booth Tarkington, prénommé ainsi en référence à son oncle du côté maternel, Newton Booth, alors gouverneur de Californie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Julia; frontispice d'une édition new-yorkaise de 1922 de Gentle Julia
  • The Gentleman from Indiana (1899)
  • Monsieur Beaucaire (1900, adapté en opérette puis en deux films (1924 et 1946)
  • Cherry (1901 - Harper's Magazine de janvier et février) (1903 - Livre)
  • The Two Vanrevels (1902)
  • In the Arena: Stories of Political Life (1905)
  • The Beautiful Lady (1905)
  • The Conquest of Canaan (1905)
  • Beasley's Christmas Party (1909)
  • Beauty and the Jacobin, an Interlude of the French Revolution (1912)
  • The Flirt (1913) - (adapté au cinéma sous le titre : The Bad Sister en 1931)
  • Penrod (1914)
  • The Turmoil (1915) (premier volume de la trilogie Growth)
  • Penrod and Sam (1916)
  • Seventeen (1916)
  • La Splendeur des Amberson (1918; - Prix Pulitzer du Roman; adapté au cinéma par Orson Welles en 1942, remake pour la télévision en 2002, deuxième volume de la trilogie Growth)
  • Alice Adams (1921) - Prix Pulitzer du Roman, adapté au cinéma en 1935
  • Gentle Julia (1922)
  • The Midlander (1924) (1927 re-titré National Avenue, troisième volume de la trilogie Growth)
  • The Plutocrat (1927)
  • Claire Ambler (1928)
  • Penrod Jashber (1929)
  • Mirthful Haven (1930)
  • Mary's Neck (1932)
  • The Fighting Littles (1941)
  • Presenting Lily Mars (1933) (adapté au cinéma en 1943)
  • Kate Fennigate (1943)

Traductions en français[modifier | modifier le code]

  • Le Tourbillon, Paris, Plon et Nourrit, 1927, traduction de Jean du Dognon.
  • Monsieur Beaucaire, suivi de la Dame en gris, Paris, Plon et Nourrit, 1927, adaptation Georges Anglebel.
  • Penrod, Paris, Stock, 1930, traduction de Saint-Just Péquart, dessins d'Yves Bosc.
  • Betty et ses amoureux, Paris, Hachette, 1936, traduction de Marc Helys.
  • Kate Fennigate, Paris, Éditions de Flore, 1949, traduction de Patricia Sigaux.
  • La Splendeur des Amberson, Paris, Phébus, 2001, traduction de The magnificent Ambersons par Jacqueline Duplain.

Liens externes[modifier | modifier le code]