Bons baisers de Russie (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bons baisers de Russie.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bons baisers de....
Bons baisers de Russie
Échec à l'Orient-Express
Auteur Ian Fleming
Genre Roman d'espionnage
Version originale
Titre original From Russia with Love
Éditeur original Jonathan Cape
Langue originale Anglais britannique
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Lieu de parution original Londres
Date de parution originale 1957
Version française
Traducteur J. Hall
Lieu de parution Paris
Éditeur Presses internationales
Collection Collection Inter-espions no 7
Date de parution 1960
Série James Bond
Chronologie
Précédent Les diamants sont éternels Docteur No Suivant

Bons baisers de Russie (From Russia, with Love) est le cinquième roman de la série de James Bond écrite par Ian Fleming. Il est paru pour la première fois au Royaume-Uni en 1957 puis en 1960 pour la France avec comme premier titre Échec à l'Orient-Express.

Considéré comme la meilleure des aventures écrites par Fleming, Bons Baisers de Russie acquit une grand notoriété lorsque le président américain John F. Kennedy délivra au Life Magazine une liste de ses 10 livres préférés : le roman s'y classe neuvième. Ceci eut pour effet de stimuler la vente des romans et d'accélérer l'adaptation de 007 au cinéma.

Résumé[modifier | modifier le code]

Un wagon de l'Orient Express (2007), train mythique qu'empruntera Bond le long de cette aventure

Le chef de la section T (pour Turquie), Darko (ou Bruno) Kerim, est contacté à Istanbul par un officier de service secret russe, la séduisante Tatiana Romanova. Cette dernière lui fait part de son projet de passer à l'Ouest. En guise de laissez-passer pour le Royaume-Uni, Tatiana promet d'amener avec elle une Spektor, machine à coder russe, mais elle impose une condition  : que ce soit l'agent James Bond, dont elle prétend être tombée amoureuse en voyant une photo de lui dans les archives, qui vienne en personne l'aider à aller jusqu'en Angleterre en voyageant par l'Orient-Express. M ainsi que 007 cherchent ce que les Russes peuvent gagner dans cette partie, mais acceptent tout de même de relever ce défi, surtout que "l'enjeu vaut la chandelle".

Mais ce qu'ils ignorent tous, c'est que derrière cette mission se cache une konspiratsia du SMERSH, terrible service d'espionnage russe. Le but du plan : tuer Bond, et en même temps provoquer un tel scandale autour de sa mort que l'intégralité des services secrets britanniques en serait salie pour longtemps...

À Istanbul, en Turquie, Romanova et Bond se rencontrent, avec la Spektor. Ce que le SMERSH imaginait comme faux devient vrai : Romanova tombe amoureuse de Bond. Ils embarquent à bord du mythique Orient-Express, qui remonte jusqu'à Londres. Mais dans le train se trouve aussi Grant, chargé de tuer Bond. Mais finalement, c'est Bond qui tue son ennemi, et regagne ses quartiers. Le train est à hauteur de la Yougoslavie puis passe par Vienne avant d'atteindre Paris. Bond rencontre son ami René Mathis du Deuxième Bureau et s'installe avec lui dans un hôtel de la capitale française. Avec la mort de Grant, Rosa Klebb se voit contrainte d'exécuter la mission elle-même. Après avoir échoué à l'abattre d'un pistolet caché dans un téléphone, elle emploie une lame imprégnée de venin fugu caché dans sa chaussure. Lors d'un corps à corps avec Bond, elle parvient à le piquer et à s'enfuir. Lorsque le roman s'achève, Bond est agonisant au sol... jusqu'à ce que René Mathis le sauve in extremis et que Klebb soit tuée. La suite "directe" est dévoilée dans Dr.No (Roman)

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Une Enigma: l'inspiration de la machine de décodage soviétique Spektor du roman

Honneurs[modifier | modifier le code]

Bons baisers de Russie occupe la 35e place au classement des cent meilleurs romans policiers de tous les temps établie par la Crime Writers' Association en 1990.

Bons baisers de Russie occupe aussi la 78e place au classement des cent meilleurs livres policiers de tous les temps établi par en 1995 l'association des Mystery Writers of America.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bons Baisers de Russie (film).

Bons Baisers de Russie a été adapté au cinéma en 1963, sous le même titre. C'est le second James Bond cinématographique, et son intrigue reprend bien l'original. Cependant les scénaristes et la production, ne voulant prendre parti dans la Guerre Froide, ont remplacé le SMERSH soviétique par le SPECTRE, qui manipule Russes et Britanniques. Le film fut adapté en jeux vidéo.

Voir aussi[modifier | modifier le code]