Bonneville (Belgique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bonneville.
Bonneville
L'église Saint-Firmin (XIe siècle).
L'église Saint-Firmin (XIe siècle).
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Arrondissement Namur
Commune Andenne
Code postal 5300
Démographie
Gentilé Bonnevillois(e)
Géographie
Coordonnées 50° 28′ N 5° 01′ E / 50.467, 5.017 ()50° 28′ Nord 5° 01′ Est / 50.467, 5.017 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Namur

Voir sur la carte administrative de Province de Namur
City locator 14.svg
Bonneville

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Bonneville

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Bonneville

Bonneville (en wallon Bounveye) est une section de la ville belge d'Andenne située en Région wallonne dans la province de Namur.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977.

  • Lieux et lieux-dits : Bruyère, Chaudin, Chaufour, Dhuy, Fessine, Joskinhaie, Muache, Reux, Rouvroy, Sterpisse, Trichenne, Trois-Frères.
  • Le château de Bonneville était anciennement une ferme constituée d'une tour donjon du XVe siècle. En 1617, Jacques de Zualart personnage fortuné et bourgmestre de Namur achète le domaine, devient seigneur de Sclayn-Bonneville et entame la construction de l'aile principale Nord du bâtiment qui devient de ce fait un château harmonieux doté d'une façade de style Renaissance mosane caractérisée par l'alternance de briques et de cordons de pierres calcaires. Tilmant de Zualart, fils de Jacques se ruine lors de la poursuite de la construction et c'est son créancier principal, le chevalier Jean-Hubert de Tignée qui devient vers 1690 le nouveau propriétaire et seigneur de Bonneville ; depuis lors le château de Bonneville n'a plus été vendu depuis dix générations et appartient encore aujourd'hui à son descendant direct, le chevalier Baudouin de Theux et à son épouse. La propriété n'a quasiment plus changé d'aspect ; le XVIIIe siècle l'enjolive de beaux salons et de jardins à la française.

Liens externes[modifier | modifier le code]

La ferme de Dhuy (XVIe/XVIIe siècles).
Le château (XVIe/XVIIe siècles).