Bonnet flamand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

47° N 45° O / 47, -45

Le Bonnet flamand se situe à droite sur la carte. La mince ligne rouge montre la limite approximative de la ZEE

Le Bonnet flamand (en anglais : Flemish Cap) est une zone d'eau peu profonde dans l'Atlantique Nord situé à peu près sur le 47° Nord et le 45° Ouest, ou à 560 km à l'est de Saint-Jean de Terre-Neuve, ayant la forme d'une mesa sous-marine dont le sommet a 42 000 km2 de superficie[1]. Les profondeurs au niveau du bonnet varient entre 122 et 700 mètres.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Bonnet flamand est situé dans une zone où se rencontrent les eaux froides du courant du Labrador et les eaux chaudes du courant de l'Atlantique Nord (Dérive nord atlantique). Ce mélange d'eaux chaudes et froides sur le plateau provoque cette circulation du courant caractéristique dans le sens des aiguilles d'une montre au niveau du cap.

Les eaux du bonnet sont plus profondes en général de 140 mètres et plus chaudes que celles des Grands Bancs[1]. Cette superficie de 58 000 km2 aurait probablement servi de refuge pour des espèces marines pendant la dernière période glaciaire[1]. Les eaux du bonnet sont reconnues comme des eaux extrêmement poissonneuses. Flétans, espadons, crevettes, coquilles Saint-Jacques et d'autres espèces marines se trouvent en abondance dans cette zone.

Surpêche[modifier | modifier le code]

Le Bonnet flamand se situe à environ 120 milles marins en dehors de la zone économique exclusive du Canada (ZEE) (large de 370 km depuis le littoral) établie en 1977 et est en conséquence dans les eaux internationales selon les accords de l’OPANO (Organisation des pêches de l'Atlantique nord-ouest)[1]. La pêche à outrance (surpêche) est devenue une sérieuse habitude depuis plusieurs années dans ces eaux. Les morues et les plies du Canada sont particulièrement en danger, le nombre de certaines autres espèces de poissons a montré un déclin assez significatif[1].

Depuis quelques années, le Canada a fait des efforts pour prévenir de la surpêche dans la région par l'utilisation de provisions fournies par la Coastal Fisheries Protection Act et les United Nations Fish Stocks Agreement.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cette zone a été filmée par Wolfgang Petersen dans son film En pleine tempête racontant la dernière pêche de Billy Tyne (joué par George Clooney) et de son équipage. L'espadon était leur principale prise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (fr) Pêches et Océans Canada, « Les Grands Bancs et le Bonnet Flamand », Nouvelles internationales, Gouvernement du Canada,‎ 3 février 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]