Bonifazio Veronese

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Veronese et Veneziano.
Marie avec trois théologiens (v. 1534), Corsham Court, Wiltshire.

Bonifazio Veronese ou Bonifazio VenezianoBonifazio de' Pitati (Vérone, 1487 - Venise, 1553) est un peintre italien actif au XVIe siècle à Venise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ce peintre italien a été l'élève de Palma le Vieux. Ses œuvres avant 1528 reflètent l'influence du style contemporain de Venise, ainsi que des anciens maîtres tels que Bellini et Giorgione. Ses peintures commencent à s'écarter du style traditionnel après 1528, employant plus de dynamisme et d'intérêt narratif. En 1529, il est chargé d'exécuter des peintures murales pour le Palazzo dei Camerlenghi à Venise, composées principalement de traditionnelles scènes bibliques. Dans le même temps, il commence à expérimenter le maniérisme, mais continue d'exécuter des tableaux de dévotion traditionnelle pour des patrons locaux. Son atelier en concurrence avec celui de Titien, n'a jamais atteint le même niveau de célébrité. Il eut tout de même plusieurs élèves ou assistants prestigieux, dont Le Tintoret, Jacopo Bassano, Andrea Schiavone[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le Jugement de Salomon, Le Massacre des Innocents, La Madone des tailleurs, La Parabole du mauvais riche (1533), Académie des Beaux-Arts de Venise.
  • Jésus-Christ donnant un sermon
  • Divès et Lazare,
  • La Découverte de Moïse, Galerie nationale, Modène.
  • Adoration des rois, (anciennement attribué à Giorgione)
  • Femme tenant deux tablettes
  • Sainte Famille (anciennement attribué à Titien ou à Bordone) Galerie de Palazzo Colonna, Rome.
  • Repos pendant la fuite en en Égypte (également attribuée à Bordone), Galerie Palatine, Palais Pitti, Florence.
  • Sibylle avec l'empereur Auguste (également attribuée à Paris Bordone).
  • La Découverte de Moïse (anciennement attribué à Giorgione), Pinacothèque de Brera, Milan.
  • Saint Michel terrassant le dragon (1530), Basilica dei Santi Giovanni e Paolo, Venise.
  • Le Mariage mystique de sainte Catherine (1545), collection privée.
  • Vierge à l'Enfant et saints (1525-1530),Collection Mestrovich, galerie d'art de Ca' Rezzonico, Venise
  • Marie avec trois théologiens (v. 1534), Corsham Court, Wiltshire.
  • Sainte Famille avec sainte Elisabeth, saint Jean-Baptiste enfant et deux bergers (vers 1535), Musée d'art du comté de Los Angeles.
  • Vierge et l'Enfant entourés de saints, Metropolitan Museum of Art.
  • Jésus chez Simon le Pharisien, Musées royaux des beaux-arts de Belgique.
  • La Résurrection de Lazare,
  • Annonciation,
  • Adoration des mages,
  • Jésus-Christ et la femme adultère (1540),
  • Conversation sacrée[2]
  • Sainte Conversation, Musée du Louvre.
  • le Retour du fils prodigue, Galerie Borghèse, Rome.
  • Loth et ses filles, Norfolk, Virginie, États-Unis.


Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Bryan Michael, Dictionary of Painters and Engravers, Biographical and Critical (Volume I: A-K, York St. #4, Covent Garden, Londres Original de Fogg Library, numérisé par Googlebooks d'Oxford University le 18 mai 2007, Robert Edmund Graves,‎ 1886 (réimpr. George Bell and Sons), 154 p. (présentation en ligne), p. 154
  • (en) Sydney J. Freedberg, Painting in Italy 1500-1600, Pelican History of Art,‎ 1993 (réimpr. Penguin Books Ltd), p. 347-349

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Brouard C, Véronèse dans la Venise de Titien, Dossier de l'Art n° 217, avril 2014, p24-31
  2. Jstor bulletin [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :