Boniface III de Toscane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boniface.
Boniface III de Toscane. Du manuscrit Vita Mathildis de Donizone

Boniface de Canossa, né vers 985, assassiné le 6 mai 1052, fut marquis de Canossa (1015-1052) et de Toscane (1027-1052). Il était fils de Thedbald, marquis de Canossa, et de Willa de Bologne.


Biographie[modifier | modifier le code]

Boniface III aide en 1014, l'empereur à réprimer la révolte d'Arduin d’Ivrée. Il épouse en premières noces avant 1015 Richide de Bergame, fille de Giselbert, comte palatin.

Son père l'institua seul héritier, excluant ses frères. En 1016, il combattit le marquis de Turin aux côtés de l'empereur Henri II. En 1020, il dut mater une révolte de son frère Conrad. Il soutient la candidature de Conrad II et reçoit la Toscane, ce qui lui donne le contrôle des routes entre les Alpes et le sud de l'Italie. En 1032, il combat Eudes II de Blois, comte de Troyes et de Meaux.

En 1037, il épouse Béatrice († 1076), fille de Frédéric II, duc de Haute-Lotharingie et comte de Bar, et nièce de l'impératrice Gisèle, femme de Conrad II. Ils auront :

Ce mariage lui procure une forte influence dans l'Empire, et il est en butte aux jalousies et manœuvres des autres grands. Cela lui permet d'agrandir ses possessions, parfois aux dépens de l'Église. En 1049, il participe au synode de Pavie. Il est assassiné au cours d'une chasse en 1052. Après la mort de ses deux enfants ainés avant la fin de l'année suivante, la comtesse Mathilde de Toscane, sa seconde fille, recueille son héritage.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]