Bombyx de la ronce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Polyphage.

Le Bombyx de la ronce, Macrothylacia rubi, (la polyphage ou anneau du diable désignent la chenille) est un lépidoptère appartenant à la famille des Lasiocampidae.

Morphologie[modifier | modifier le code]

  • Envergure du mâle : de 18 à 25 mm.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Répartition
de l’Europe occidentale à l’Asie centrale.
Habitat
friches, landes, bruyères, bois clairs, haies.

Comportement[modifier | modifier le code]

  • Période de vol : de mai à juillet en une génération, les mâles sont actifs jour et nuit, les femelles, la nuit.
  • Plantes-hôtes : nombreuses espèces dont des ronces, divers sous-arbrisseaux, des herbacées (Fragaria, Potentilla)...
  • Chenilles : après la recherche d'un abri (elles ne sont pas irritantes, elles s'enroulent en anneau si on les dérange), elles hivernent au stade mûr ; elles se chrysalident au printemps.

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758, sous le nom initial de Phalaena rubi[1].

Synonymie[modifier | modifier le code]

  • Phalaena rubi Linné, 1758 protonyme
  • Macrothylacia pygmaea Reuter, 1893
  • Macrothylacia rubi ab. transfuga Krulikowsky, 1908[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Linnaeus, 1758; Syst. Nat. (Edn 10) 1 : 498
  2. Krulikowsky, 1908; Soc. Ent. 23 (2): 11

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P.C. Rougeot, P. Viette, Guide des papillons nocturnes d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, Lausanne 1978.
  • D.J. Carter et B. Hargreaves, Guide des chenilles d'Europe, Paris, Delachaux et Niestlé,‎ février 2005, 311 p. (ISBN 978-2-603-00639-9), p. 45.
  • Collectif d'entomologistes amateurs, Guide des papillons nocturnes de France, Paris, Delachaux et Niestlé,‎ 2007, 288 p. (ISBN 978-2-603-01429-5), p. 30, n° 41.