Bombylius major

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le grand bombyle (Bombylius major) est un diptère brachycère parasitoïde de la famille des Bombyliidae, ressemblant à une abeille ou à un petit bourdon.

Grand bombyle en train de se nourrir, vu de dessus
Grand bombyle vu de profil, fécondant une ficaire en y recherchant du nectar. On distingue les poils disposés en rangées sur l'abdomen
Bombyle au repos sur un chaton au début du printemps


Description[modifier | modifier le code]

L'adulte de longueur variable (12 à 18 mm), est trapu et très velu (semble couvert d'une fourrure), chez les individus les plus grands, l'envergure des ailes lors du vol peut atteindre 25 mm[1]. Il a des taches sombres sur la partie antérieure de la moitié des ailes et de longues pattes velues qui pendillent en vol.

Biologie[modifier | modifier le code]

Ces mouches sont de bons voiliers et cette aptitude avait conduit à les classer à tort dans la famille des Syrphidae.
Le bombyle, totalement inoffensif, utilise sa très longue trompe proéminente pour se nourrir du nectar de nombreuses espèces de fleurs printanières, en particulier des primevères sauvages et des jardins. En butinant, il continue de battre des ailes.

Comme beaucoup de syrphes, il effectue souvent des vols stationnaires à la manière des colibris en émettant un léger vrombissement.

La femelle du grand bombyle pond ses œufs en volant à proximité des entrées des galeries souterraines des nids de certaines abeilles sauvages et guêpes. Après éclosion, les larves se dirigent dans le nid de leurs hôtes pour se nourrir de leurs larves[2].

Distribution[modifier | modifier le code]

C'est une espèce aisément visible de mars à juin sur une aire de répartition très étendue incluant l'Europe, l'Indo-Himalaya et l'Amérique du Nord.

Synonymes[modifier | modifier le code]

  • Asilus lanigerus Geoffroy, 1785
  • Bombylius aequalis Fabricius, 1781
  • Bombylius albipectus Macquart, 1855
  • Bombylius anonymus Sulzer, 1761
  • Bombylius antenoreus Lioy, 1864
  • Bombylius australis Loew, 1855
  • Bombylius basilinea Loew, 1855
  • Bombylius consanguineus Macquart, 1840
  • Bombylius fratellus Wiedemann, 1828
  • Bombylius variegatus De Geer, 1776
  • Bombylius vicinus Macquart, 1840

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) BugGuide
  2. (en) A. Stubbs et M. Drake, British Soldierflies and Their Allies: A Field Guide to the Larger British Brachycera, British Entomological & Natural History Society,‎ 2001, 512 p. (ISBN 1899935045)

Annexes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]