Bombe logique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En sécurité informatique, une bombe logique est la partie d'un virus, d'un cheval de Troie ou de tout autre logiciel malveillant qui contient les fonctions destinées à causer des dommages dans l'ordinateur infecté.

La bombe logique est donc la charge utile du logiciel malveillant. On l'oppose donc aux fonctions destinées à la réplication du code ou à sa diffusion.

Bombe logique célèbre[modifier | modifier le code]

Le virus Tchernobyl avait une bombe logique particulièrement dévastatrice et il a été un des virus les plus destructeurs. Il détruisait l'ensemble des informations de l'ordinateur attaqué et parfois il rendait la machine quasiment inutilisable. Ce virus s'est activé le 26 avril 1999, jour du 13e anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, et il a sévi jusqu'en 2002.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]