Bombarde (militaire)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir bombarde.
Abbaye du Mont-Saint-Michel. Bombarde abandonnée par l'armée de Thomas de Scales, le 17 juin 1434
Dessin de bombarde
Bombarde

La bombarde est une pièce d'artillerie apparue pendant la guerre de Cent Ans qui lançait des boulets de pierre ou de fer d'un calibre important. Son manque de précision et sa faible cadence de tir rendaient la bombarde plus effrayante et démoralisante que meurtrière. C'est pour cela qu'elle était beaucoup plus utilisée pour abattre les fortifications ennemies, par exemple lors de la prise de Constantinople en 1453 où les Turcs utilisèrent des bombardes de taille immense. Elle fut utilisée jusqu'à la fin du XVe siècle où elle fut rendue obsolète par l’apparition des canons à roues (couleuvrine). Le poids du projectile est de 280 kg.

Description[modifier | modifier le code]

Généralement, la bombarde était une pièce de bronze ou de fer forgée montée sur un affût en bois. Elle était attaché à celui-ci grâce à des anneaux métalliques.

Origine[modifier | modifier le code]

La bombarde serait une adaptation européennes des canons chinois, inventés au XIe siècle.

Liens externes[modifier | modifier le code]