Bomarsund

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bomarsund
Image illustrative de l'article Bomarsund
Ruines de la forteresse de Bomarsund
Période ou style Forteresse
Début construction 1832
Fin construction Détruite en 1854
Coordonnées 60° 12′ 44″ N 20° 14′ 18″ E / 60.21222, 20.2383360° 12′ 44″ Nord 20° 14′ 18″ Est / 60.21222, 20.23833  
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Région historique Îles Åland

Géolocalisation sur la carte : Finlande

(Voir situation sur carte : Finlande)
Bomarsund

Géolocalisation sur la carte : Åland

(Voir situation sur carte : Åland)
Bomarsund

Bomarsund est une forteresse du XIXe siècle située sur les Îles Åland.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle a été construite en 1832 par la Russie, à laquelle était alors rattaché le Grand-duché de Finlande, mais a été détruite vingt-deux ans plus tard, en 1854, pendant la Guerre de Crimée par une flotte franco-britannique.

Bataille de Bomarsund[modifier | modifier le code]

Dessin de 1854 représentant un bombardement de la forteresse par les Britanniques.

Une opération franco-britannique de diversion en Mer Baltique devant forcer l'ennemi à diviser ses forces, et faire peser une menace au siège même de son Empire, dont la capitale est alors Saint-Pétersbourg, est montée. Dans les derniers jours de juin, une partie de l'escadre alliée effectue une reconnaissance-démonstration devant Kronstadt, principal port de guerre russe. La flotte du Tsar, restant à l'abri des forts redoutables qui en défendent les accès, refuse le combat. Sur proposition des deux amiraux (Charles Napier et Parseval-Deschênes), les gouvernements français et anglais décident d'une opération contre la forteresse de Bomarsund, dans les îles d'Aland.
Après huit jours de siège et de bombardement, la forteresse tombe et les 300 grenadiers finlandais qui la défendaient sont faits prisonniers et emmenés à Lewes, au Royaume-Uni. Ils seront ensuite libérés et rentreront au pays avec un chant contant la bataille et leur emprisonnement intitulé la guerre d'Åland (Oolannin sota en finlandais).
La forteresse de Bomarsund est ensuite rasée complètement par les troupes françaises et les Îles seront complètement démilitarisées à la suite du traité de Paris.

Bataille inscrite sur le drapeau[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Troupes de Marine [1]

Sources[modifier | modifier le code]