Boloria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le genre Boloria regroupe des insectes lépidoptères de la famille des Nymphalidae et de la sous-famille des Heliconiinae.

Historique et dénomination[modifier | modifier le code]

  • Le genre Boloria a été décrit par l'entomologiste britannique Frederic Moore en 1900[1].
  • L'espèce type pour le genre est Boloria pales (Schiffermüller, 1775)

Puis certains Boloria ont été reclassés en Clossiana et en Proclossiana pour le Nacré de la bistorte.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

  • Boloria alaskensis (Holland, 1900).
    • Boloria alaskensis alaskensis
    • Boloria alaskensis bato Churkin, 1999
    • Boloria alaskensis halli Klots, 1940
    • Boloria alaskensis nearctica Verity, 1932
    • Boloria alaskensis sedykhi Crosson du Cormier, 1977
  • Boloria aquilonaris (Stichel, 1908) — Nacré de la canneberge dans tout le nord de l'Eurasie.
    • Boloria aquilonaris aquilonaris dans le nord de la Scandinavie et de la Russie.
    • Boloria aquilonaris banghaasi Seitz, [1909]
    • Boloria aquilonaris infans Churkin, 2000
    • Boloria aquilonaris jakubovi Gorbunov, 2007
    • Boloria aquilonaris roddi Kosterin, 2000
    • Boloria aquilonaris sima Churkin, 2000
  • Boloria caucasica (Lederer, 1852) au Caucase, en Turquie.
    • Boloria caucasica caucasica
    • Boloria caucasica petrovi Churkin, 2002
  • Boloria freija (Thunberg, 1791)
  • Boloria frigidalis Warren, 1944 dans l'ouest de la Mongolie.
  • Boloria graeca (Staudinger, 1870) — Nacré des Balkans dans les Alpes et les Balkans.
    • Boloria graeca balcanica Reble, 1903
  • Boloria napaea (Hoffmannsegg, 1804) — Nacré des renouées.
    • Boloria napaea altaica (Grum-Grshimailo, 1893)
    • Boloria napaea contaminata Gorbunov, 2007
    • Boloria napaea pustagi Korshunov & Ivonin, 1995
    • Boloria napaea vinokurovi Dubatolov, 1992
  • Boloria neopales (Nakahara, 1926).
  • Boloria pales (Denis et Schiffermüller, 1775) — Nacré subalpin ou Palès.
    • Boloria pales pales
    • Boloria pales banghaasi ou Boloria banghaasi Seitz, 1909[2].
    • Boloria pales eupales (Fruhstorfer, 1903)
    • Boloria pales nirvana Kocman, 1999
    • Boloria pales palina (Fruhstorfer, 1903)
    • Boloria pales palustris (Fruhstorfer, 1909)
    • Boloria pales pyrenesmiscens (Verity, 1932)
    • Boloria pales rilaensis Varga, 1971
    • Boloria pales shambhala Kocman, 1999
    • Boloria pales sifanica (Grum-Grshimailo, 1891)
  • Boloria purpurea Churkin, 1999.
  • Boloria sipora (Moore, 1875).
    • Boloria sipora siropa
    • Boloria sipora generator (Staudinger, 1886)
    • Boloria sipora korla Reuss, 1926

Espèces rencontrées en Europe[modifier | modifier le code]

Ce sont des nacrés de petite taille aux ailes anguleuses. Ils ont un vol rapide au ras de la végétation. Par temps couvert, ils se posent sur les fleurs et replient leurs ailes[3]. Trois des espèces européennes se rencontrent en haute montagne :

La dernière espèce est une relicte glaciaire inféodée aux tourbières acides, on la rencontre en France et en Belgique.

Espèces européennes qui ne sont plus dans le genre Boloria[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Moore, 1900; Lepidoptera Indica, 4 : 243
  2. nouvelles sous-espèces de Boloria pales
  3. Les papillons de jour de France, Belgique et Luxembourg et leurs chenilles, Tristant Lafranchis

Sur les autres projets Wikimedia :