Bois des absents

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

40° 24′ 43″ N 3° 41′ 13″ O / 40.41194, -3.68694

La forêt des Disparus

Le Bois des absents (espagnol : Bosque de los Ausentes) est un monument commémoratif en hommage aux 191 victimes des attentats du 11 mars 2004 à Madrid et à l'agent des forces spéciales qui est mort quand les sept auteurs de ces attentats se sont suicidés le 3 avril 2004 à Leganés. Le Bois des absents se trouve à La Chopera, dans le parc madrilène de Retiro près de la gare d'Atocha et fait 118 hectares avec 192 arbres (22 oliviers et 170 cyprès de Provence), un pour chaque personne assassinée.

Initialement, le monument avait été construit sur la petite île dans le parc d'Atocha et il se mariait avec la décoration des rues adjacentes que devaient emprunter le convoi pour le mariage du prince Felipe et de la princesse Letizia des Asturies. Il fut rebaptisé Bois du souvenir (Bosque del Recuerdo) en 2006.

Inauguration[modifier | modifier le code]

Une fois le mariage célébré, le collectif qui avait décidé de la création, décida de reconstruire de manière plus élaborée le monument de la forêt des Disparus dans le parc du Retiro.

Le roi Juan Carlos Ier et la reine Sofia présidaient la cérémonie inaugurale le 11 mars 2005 lors du premier anniversaire des attentats. Il n'y a pas eu de discours sur la demande des familles des victimes. Toute l'assistance a effectué un silence pendant cinq minutes ; on entendait seulement au loin le son d'un violoncelliste jouant El cant dels ocells (du catalan : La chanson des oiseaux) de Pau Casals.

Le roi et la reine furent les premiers à poser des fleurs sur le monument ; le bouquet était composé d'une couronne blanche avec des feuilles de laurier et un ruban violet portant l'inscription "A todas las víctimas del terrorismo" (À toutes les victimes du terrorisme) et un autre ruban avec les deux couleurs du drapeau national. Durant les après-midi des 11 et 12 mars, des milliers de Madrilènes vinrent rendre hommage.

Les présidents d'une vingtaine de pays assistèrent à l'inauguration, entre autres :

Liens externes[modifier | modifier le code]