Bohémond II d'Antioche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bohémond.
Monnaie de Bohémond II d'Antioche.

Bohémond II d'Antioche (né vers 1108 - † février 1130), est un prince normand d'Italie, 2e prince de Tarente et 2e prince d'Antioche (1111-1130).

Biographie[modifier | modifier le code]

La principauté d'Antioche en 1135.

Né dans le sud de l'Italie vers 1108[1], Bohémond est le fils de deux parents prestigieux : Bohémond de Hauteville, 1er prince de Tarente et 1er prince d’Antioche, fils de Robert Guiscard, et Constance, fille du roi Philippe Ier de France.

Lorsque son père meurt en 1111, Bohémond n'est encore qu'un enfant. Il passe le reste de son enfance dans le sud de l'Italie pendant que la régence d’Antioche est tour à tour assurée par ses cousins Tancrède, puis Roger de Salerne, et enfin par le roi de Jérusalem Baudouin II, qui le mariera avec sa fille, la princesse Alix. En 1124, âgé de 16 ans, il devient majeur et dirige en personne la principauté de Tarente. En septembre ou octobre 1126, après son dix-huitième anniversaire, il quitte le port d'Otrante pour la Palestine avec 22 navires pour prendre les rênes de la principauté d'Antioche tout en épousant la princesse Alix de Jérusalem, fille du roi Baudouin II[2]. Ses domaines en Italie furent administrés, soit par le pape Honorius II selon Alexandre de Telese, soit par le baron normand Alexandre de Conversano selon Romuald de Salerne[3].

Trois ans plus tard, Bohémond trouve la mort dans une embuscade près d'Anazarbe en Cilicie, sur les bords de l'Euphrate, en combattant les Turcs Seldjoukides de Gümüştekin, émir danichmendide. Décapité au combat ou après sa mort, sa tête blonde fut embaumée dans du camphre et envoyée à Al-Mustarchid calife abbasside de Bagdad[4].

Il laisse pour héritière une jeune fille âgée de 3 ans, Constance.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son père épouse Constance de France à Chartres au printemps 1106 selon Achille Luchaire (Louis VI le Gros, p. 22) ; il devient majeur (il a environ 16 ans) en 1124 et part en Orient en 1126 ou 1127 à l'âge de 18 ans selon Guillaume de Tyr.
  2. Steven Runciman, A History of the Crusades: The kingdom of Jerusalem and the Frankish East, 1100-1187, CUP Archive, 1987.
  3. Hubert Houben, Roger II of Sicily: a ruler between East and West, Cambridge University Press, 2002.
  4. Guillaume de Tyr, L. XIII, Chap. XXVI, p. 598-601 et Steven Runciman (1978), Vol. 2, p. 183.

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Précédé par Bohémond II d'Antioche Suivi par
Bohémond Ier
Armoiries Bohémond d'Antioche.svg
prince d'Antioche
Constance et
Raymond de Poitiers
Bohémond Ier
prince de Tarente
Roger II de Sicile