Bogdan Bogdanović

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bogdanović et Bogdan Bogdanović.

Bogdan Bogdanović (né en 1922 à Belgrade, en Yougoslavie et mort le à Vienne[1]) est un architecte, homme politique et écrivain serbe.

Après s'être engagé dans la résistance aux côtés de Tito, il devient architecte et dessine de nombreux monuments aux victimes de la guerre et du fascisme. Certains, comme la Fleur de pierre du mémorial de Jasenovac, lui valent une reconnaissance internationale.

Professeur d'université depuis 1973, il quitte l'Académie serbe des sciences et des arts en 1981 et devient maire de Belgrade de 1982 à 1986. Fortement opposé au nationalisme serbe, il entre en dissidence avec Slobodan Milošević au sein du Cercle de Belgrade et quitte le pays. Il vit à Vienne de 1993 à sa mort.

Fleur de pierre de Bogdan Bogdanović au mémorial de Jasenovac

Une exposition lui est consacrée au Architekturzentrum (en) de Vienne en 2009[2].

Publications[modifier | modifier le code]

En français :

  • Alexandre Mirlesse, En attendant l'Europe, Lille la Contre allée, Lille 3000,‎ 2009 (ISBN 9782917817018)[3]

En allemand :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :