Boehringer-Ingelheim Pharmaceuticals

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bohringer.

Boehringer Ingelheim France

Dates clés 1885 : Création de Boehringer Ingelheim
Forme juridique AG & Co. KG
Slogan Value through innovation
Siège social Drapeau d'Allemagne Ingelheim-Am-Rhein (Allemagne)
Activité Industrie pharmaceutique
Produits Micardis
Effectif 35 500 dans le monde (2005)
Site web http://www.boehringer-ingelheim.fr/;

Boehringer-Ingelheim Pharmaceuticals est une compagnie pharmaceutique allemande.

À propos de Boehringer Ingelheim France[modifier | modifier le code]

Les marchés pour Boehringer Ingelheim France sont la France et le Maghreb. Boehringer Ingelheim est une entreprise à capitaux familiaux. Reims est le deuxième site de production mondiale de médicaments du groupe (après Ingelheim). Le site est spécialisé dans la production de comprimés, de liquides de gros volumes et d’aérosols. La partie industrielle du site a été cédée en 2008 au groupe Delpharm. Blanquefort, en région bordelaise, assure la production de composés de chimie fine, notamment de sels organiques, de monomères, et d’un principe actif pour Boehringer Ingelheim.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1885 : Albert Boehringer achète une petite usine chimique à Ingelheim. On y procède à la fabrication d'acide tartrique.
  • 1895 : Création du premier logo de l’entreprise.
  • 1912 : Lancement du premier produit pharmaceutique : LAUDANON ® (Analgésique).
  • 1927 : Heinrich Otto Wieland, chercheur chez Boehringer, s'est vu décerner le prix Nobel pour ses recherches sur la composition de l'acide biliaire et des substances voisines.
  • 1941 : Lancement de ALUDRIN®, traitement contre l’asthme.
  • 2000 : Lancement de Micardis®
  • 2002 : Lancement de Spiriva® ,contre la BPCO
  • 2003 : Enregistrement de Respimat® nebuliseur

[modifier | modifier le code]

Le logo de Boehringer Ingelheim est une tour de Charlemagne à Ingelheim, qui se veut un symbole pour une entreprise européenne. Est une interprétation de la partie centrale du palais impérial de Charlemagne. Le roi des Francs, couronné Empereur, est resté à Ingelheim pendant la fin du VIIIe siècle, probablement vers 774.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Boehringer Ingelheim est un groupe international avec 144 filiales dans 45 pays, et au 15e rang des leaders de l'industrie pharmaceutique présents partout dans le monde.

Boehringer Ingelheim est classé au onzième rang mondial du secteur de la médication familiale, mais au huitième rang en France.

Chiffres clés[modifier | modifier le code]

Son chiffre d'affaires mondial, en 2005, s’élève à 10 milliards d’euros.

Orienté vers la recherche[modifier | modifier le code]

Boehringer Ingelheim investit 16 % de son chiffre d'affaires pour un budget de recherche et développement. La France est un moteur à tous les niveaux et la recherche clinique. L'entreprise possède l'une des structures de recherche clinique les plus importantes du groupe, en France. Cette équipe comprend une centaine de personnes. La recherche fondamentale du groupe est répartie sur 5 sites :

Domaines thérapeutiques[modifier | modifier le code]

Boehringer Ingelheim a cinq branches d’activité : Santé animale, Biotechnologies, Médication familiale, Chimie et Prescription/Hôpital. Les domaines thérapeutiques sont :

Produits de pharmacie[modifier | modifier le code]

Produits de microsystème[modifier | modifier le code]

Le site de Dortmund est responsable pour la recherche et la fabrication des microsystèmes en combinaison avec les produits de pharmacie pour le système respiratoire. Des biopuces y sont également fabriquées.

Blockbusters[modifier | modifier le code]

Spiriva, un nouveau traitement de B.I. de la BPCO (la bronchite des fumeurs) vient de dépasser le milliard de dollars américains de ventes sur 12 mois, après trois années de mise sur le marché dans le monde. C'est le premier blockbuster du groupe.

Programme de dons[modifier | modifier le code]

Le virus VIH, agent responsable de l'infection au VIH (Sida), frappe actuellement plus de 45 millions de personnes au niveau mondial, et plus particulièrement dans l'Afrique sud-saharienne, ou les pays en développement.

Répondant à l'appel à la mobilisation du Secrétaire général des Nations unies Kofi Annan, Boehringer Ingelheim, aux côtés d'autres laboratoires et d'agences onusiennes, s'est résolument engagé en faveur de l'accès aux antirétroviraux dans les pays du Sud, avec un programme de dons et de prévention de la transmission mère-enfant du virus VIH. Plus de 400 000 couples mère-enfant ont déjà été traités dans 55 pays.

Engagement pour accompagner la formation des jeunes[modifier | modifier le code]

En collaboration étroite avec :

Engagement culturel local[modifier | modifier le code]

Actions locales[modifier | modifier le code]

Valorisation du patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Soutien aux Amis de la cathédrale de Reims
  • Parrainage d’expositions culturelles.

Prix[modifier | modifier le code]

Le Prix Communication Officine (PCO®) récompense chaque année la créativité de futurs diplômés, symbolisant ainsi l’attachement de Boehringer Ingelheim à toutes les facettes de l’exercice du pharmacien.