Body combat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Body Combat)
Aller à : navigation, rechercher

Le body combat est un cours de fitness pré-chorégraphié de forte intensité basé sur des mouvements d'arts martiaux et sports de combats divers. Cet entraînement complet permet un travail cardio-vasculaire et musculaire en sollicitant tous les grands groupes musculaire ainsi que les muscles du tronc de manière réactive. Créé en Nouvelle-Zélande 1998, il fait partie du concept Body Training System de la société Les Mills.

Programme[modifier | modifier le code]

Un cours de Body Combat dure environ 55 minutes et est composé de 10 chansons, chacune ayant un objectif spécifique pour l'entraînement et la remise en forme.

Le Body Combat s'imprègne de plusieurs arts martiaux, dont les plus récurrents sont :

Bien que les exercices soient basés sur des mouvements issus de ces disciplines, le Body combat n'est pas un art martial en soi. Les coups ne sont pas portés, à l'instar de la réalisation d'un kata, comme dans certains arts martiaux mais sont répétés de nombreuses fois afin de les maîtrise. Des entraînements réguliers permettent néanmoins de connaître quelques techniques de self-défense et d'être confiant en soi.[réf. nécessaire]

Exercices
  1. Échauffement : exercice subdivisé en deux parties, chacune s'attachant à échauffer respectivement le haut et le bas du corps. C'est au cours de cette phase que l'on apprend la plupart des mouvements
  2. Combat 1 : simulation d'une confrontation avec un adversaire fictif
  3. Puissance 1 : exercice cardio-vasculaire rythmé où l'on travaille la vitesse, la puissance et l'endurance
  4. Combat 2 : seconde simulation de combat, plus intense que la première
  5. Puissance 2 : exercice qui travaille l'endurance du haut du corps uniquement
  6. Combat 3 : troisième simulation de combat, d'une intensité moindre que la seconde mais qui prépare le combat final
  7. Muay Thai : assaut final. Cette phase est la plus intense car très exigeante en puissance, vitesse et endurance
  8. Puissance 3 : exercice cardio-vasculaire final qui sollicite particulièrement les épaules
  9. Renforcement musculaire : exercices de musculation au sol, où l'on alterne généralement des phases de renforcement abdominal et du haut du corps
  10. Étirements : repos des muscles et relaxation

Effets[modifier | modifier le code]

Selon Les Mills, tout comme le Body attack, le Body Combat est un exercice cardio-vasculaire exigeant, permettant d'améliorer la condition mentale et la confiance en soi. Il permet également d'accroître la densité des os[1].

Ses bénéfices sont donc à la fois physiques et psychiques. D'un côté, le body combat combine un travail de renforcement musculaire avec une action cardio-vasculaire[2]. Il permet également de renforcer la vitesse et l'agilité.

D'un point de vue psychologique, contrairement à certains arts martiaux nécessitant un long apprentissage, le body combat est avant tout ludique, ce qui permet de canaliser l'aggressivité et de réduire le stress.

Une seule séance permet de brûler entre 600 et 800 kcal[réf. nécessaire] (737 kcal selon le site officiel Les Mills). La quantité de calories brûlées varie cependant avec l'intensité fournie durant le cours, notamment grâce à des variantes possibles sur quelques mouvements, permettant de diminuer ou d'intensifier l'effort musculaire et cardio-vasculaire.

Directeurs du programme[modifier | modifier le code]

Leur rôle est de concevoir et d'enseigner les chorégraphies (renouvelées tous les trois mois). Lancé en 1999, le Body Combat a eu comme premiers directeurs de programme Nathaniel Leivas et son épouse Gabriela, surnommés Nath & Gab. D'un style plutôt souple, ils ont dirigé le programme jusqu'en 2004, date à laquelle les ont remplacés les actuels directeurs Dan Cohen et son épouse Rachael Newsham, surnommés Dan & Rache. Leur style particulièrement technique et leur choix de musiques rapides et rythmées ont contribué à faire du Body Combat un cours très populaire dans les salles de sport partout dans le monde.

Body Combat et arts martiaux[modifier | modifier le code]

Le degré élevé de technicité des cours implique, pour les pratiquants réguliers, une véritable maîtrise de certains mouvements d'arts martiaux, dont les plus importants sont:

De plus, une grande majorité d'instructeurs de Body Combat sont titulaires de ceintures noires d'un ou de plusieurs arts martiaux, dont le karaté, le taekwondo, le full contact et le kick-boxing

Body Combat et arts martiaux sont donc intimement liés sans se chevaucher pour autant. Un maître d'arts martiaux est, en théorie, capable d'être instructeur de Body Combat. Un pratiquant se doit en revanche de s'entraîner régulièrement afin de maîtriser certains mouvements.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « À propos du BodyCombat », sur Les Mills France (consulté le 24 mars 2009)
  2. « A la néo-zélandaise: le body combat », sur aufeminin.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]