Bodnath

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bodnath
Bouddhanath
Bodnath en 2009
Présentation
Culte Bouddhisme
Début de la construction XIVe siècle
Protection  Patrimoine mondial
Géographie
Pays Drapeau du Népal Népal
Commune Katmandou
Coordonnées 27° 43′ 17″ N 85° 21′ 43″ E / 27.721458, 85.36183827° 43′ 17″ Nord 85° 21′ 43″ Est / 27.721458, 85.361838  

Géolocalisation sur la carte : Népal

(Voir situation sur carte : Népal)
Bodnath

Bodnath (également appelé Bouddhanath) est l'un des principaux sanctuaires bouddhistes de la région de Katmandou au Népal.

Son stûpa du XIVe siècle qui domine l'horizon est l'un des plus grands au monde. Il a pris la place d'un stupa plus ancien attesté à l'époque licchavi. La base du stûpa se compose de trois terrasses, représentant un mandala géant que les fidèles peuvent parcourir. On peut y voir 108 niches contenant chacune une statue de bouddha. Cette base représentent la terre, la coupole l'eau, la tour surmontant la coupole le feu, la couronne l'air et le pinnacle l'éther. La base de la tour, carrée, constitue le harmika qui porte les yeux du Bouddha ; la partie supérieure en forme de pyramide allongée se compose de 13 degrés qui représentent le chemin vers l'éveil.

L'afflux de nombreux réfugiés tibétains du Tibet (en Chine) à Bodnath (plus de 10 000 Tibétains ont rejoint cette région depuis la fuite du 14e Dalaï lama en 1959) a entraîné la construction d'une cinquantaine de gompas (monastères). Ils témoignent de l'importance religieuse de ce site, étroitement lié à la fondation de Lhassa car il se trouve sur l'ancienne route commerciale reliant cette ville à la vallée de Katmandou.

Les gompas se signalent par la présence sur leur fronton de la roue du Dharma (Dharmacakra, roue de la connaissance) encadrée par deux daims, en rappel de ceux qui assistaient aux prédictions du Bouddha sur le site de Sârnâth en Inde. On peut visiter de nombreux gompas, comme celui de Jyamchen de l'école Sakyapa du Bouddhisme tibétain ou le monastère de Shéchèn (dont d'autres branches sont présentes au Bhoutan et en Inde, le principal étant au Tibet) de l'école Nyingmapa[1].

Le stûpa de Bodnath

Bodnath est l'un des 10 emplacements au Népal inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Il est l'un des sites touristiques les plus populaires de la ville de Katmandou.

Le 13 février 2013, un Tibétain s'est immolé à l'intérieur de Bodnath. Selon le gouvernement tibétain en exil, il s'agit du 100e cas d'auto-immolation de Tibétains depuis 2009[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. SHECHEN MONASTERY IN NEPAL
  2. Népal: un Tibétain s'immole par le feu, 100e cas depuis 2009 RTBF info, 13 février 2013

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]