Bodegones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

On parle de bodegones pour désigner les natures mortes et les scènes de genre du XVIIe siècle espagnol.

« Apparus à Séville et à Tolède, les bodegones, qui rassemblent des éléments de natures mortes et de scènes de genre, constituent l'un des rares genres profanes de la peinture espagnole. Ils montrent des gens du peuple dans les activités quotidiennes, comme aller chercher de l'eau, cuisiner, manger et boire. La représentation des personnages est tout aussi soignée que celle des objets et des aliments, avec une attention particulière aux valeurs tactiles et au rendu des surfaces. »

— Karin Hellwig, « la peinture du XVIIe siècle en Italie, en Espagne et en France », in L'Art baroque, éd. Citadelles, p. 413.