Bocchus II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bocchus II
Titre
Roi de Maurétanie
v. 49 av. J.-C. – 33 av. J.-C. (16 ans)
Prédécesseur Sosus (Mastanesosus) ?
Successeur Bogud
Biographie
Date de décès v. 33 av. J.-C.
Père Sosus (Mastanesosus) ?

Bocchus II (dit « le jeune »), fils supposé de Sosus Mastanesosus. Le nom de Mastanesosus n'est connu que par un passage de Cicéron (Contre Vatinius 12) qui en fait un roi de Maurétanie occidentale en 62 av. J.-C. par opposition à Hiempsal II roi de Maurétanie orientale. S'il est identique à Sosus ce qui est fort probable il s'agirait alors du successeur de Bocchus Ier et le père de Bocchus II et de Bogud. Sosus a laissé des temoignages à Volubulis et des monnaies de Tanger portent la légende latine: Rex Bocchus Sosi f(ilius) (roi Bocchus, fils de Sosus)[1]. C'est un roi berbère de Maurétanie de l'est, de 49 jusqu'à 33 av. J.-C.

Après la mort de son père, il reçut les états qui s'étendaient sur une partie de l'actuelle Algérie entre Cirta et la Maurétanie, sa nouvelle frontière fut fixée à l'embouchure de l'Ampsaga (Oued-El-Kébir).

En 46 av. J.-C., Jules César vint en Afrique avec dix légions dans sa guerre contre les Républicains et leur allié Juba Ier. Il fit alliance avec Bocchus II, qui en attaquant le royaume de Juba, obligea ce dernier à ramener son armée en Numidie, privant le républicain Metellus Scipion de son soutien militaire[2].

En 33 à la mort de Bocchus, Octave gouverna la Maurétanie.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. M. Euzennat, Le Roi Sosus et la dynastie maurétanienne, Melanges, J. Carcopino, Paris 1966, p.333-339
  2. Appien, Guerres civiles, livre II, 96 ; Dion Cassius, Histoire romaine, livre 43