Bobotie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bobotie

Le bobotie est un plat sud-africain à base de viande hachée épicée, gratinée au four avec une garniture à base d'œuf et de pain imbibé de lait.

Origines[modifier | modifier le code]

La recette provient probablement des colonies hollandaises de Batavia. Le nom est dérivé de l'Indonésien Bobotok. La recette a été importée en Afrique du Sud depuis le XVIIe siècle et a été adoptée par la communauté des Malais du Cap[1].

Composition[modifier | modifier le code]

Le bobotie a d’abord été fait avec du mouton ou du porc, aujourd'hui il est fait avec du bœuf ou de l'agneau. De la poudre de curry, du sambal ou du chutney, du gingembre, de la marjolaine, du zeste de citron, des oignons, des fruits secs comme des abricots ou des raisins secs, des noix ou des bananes, agrémentent le plat, souvent servi avec du riz basmati. La recette a été emportée par des colons sud-africains partout en Afrique (Kenya, Botswana, Zimbabwe et Zambie). On la retrouve même parmi les 7 000 colons Boers qui se sont installés dans la Vallée de Chubut en Argentine au début du XXe siècle[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. "Bobotie" - Times Live
  2. Brian Du Toit.Colonia Boer: An Afrikaner Settlement in Chubut, Argentina. Lewiston, N.Y.: Edwin Mellen Press, 1995.