Bob Marshall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bob Marshall (date inconnue)

Robert "Bob" Marshall (2 janvier 190111 novembre 1939) est un auteur, garde forestier et activiste écologique américain. Fils du riche avocat de droit constitutionnel et défenseur de l'environnement Louis Marshall, Bob Marshall a développé dès son enfance une passion pour le plein air. Il a visité les monts Adirondacks de nombreuses fois. Il s'est également rendu dans la nature sauvage de l'Alaska et est l'auteur de nombreux articles et publications, dont le best-seller de 1933 Arctic Village.

Marshall est mort d'insuffisance cardiaque à 38 ans. 25 ans plus tard, en partie en raison de ses efforts, la Wilderness Society a été chargée de passer le Wilderness Act, qui définit juridiquement les zones sauvages de grandes richesses naturelles des États-Unis et protégés quelque neuf millions d'acres (36 000 km2) de terres fédérales. Aujourd'hui, Bob Marshall est considéré comme largement responsable de la préservation de la nature. Plusieurs sites et domaines, y compris le parc Bob Marshall Wilderness dans le Montana et le Mount Marshall dans le massif de l'Adirondacks ont été nommé en son honneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines[modifier | modifier le code]

Né à New York, Bob Marshall est le troisième des quatre enfants de Louis et Florence Marshall. Son père, fils d'immigrant juif de Bavière, était un éminent spécialiste du droit constitutionnel et un champion des droits des minorités. Louis Marshall a également été actif dans la communauté juive de Syracuse, en fondant l'American Jewish Committee ; en 1891, il a participé à une délégation nationale qui a demandé au président Benjamin Harrison d'intervenir en faveur des Juifs persécutés de Russie. Il a aidé à fonder Le "College of Forestry" de l'Université de Syracuse, maintenant SUNY-ESF. Florence Marshall, quant à elle, se consacre à sa famille, l'éducation des jeunes femmes juives, et les travaux de plusieurs organisations juives de bienfaisance.

Enseignements[modifier | modifier le code]

Après avoir été diplômé de "Ethical Culture School", Bob Marshall a passé une année à l'Université Columbia. En 1920, il fut transféré au "College of Forestry" l'Université de Syracuse.

La Wilderness Society[modifier | modifier le code]

Les quatre fondateurs de la Wilderness Society : de gauche à droite : Bernard Frank, Harvey Broome, Bob Marshall et Benton MacKaye. Photo prise en janvier 1936

En 1934, Bob Marshall a visité Knoxville et s'est entretenu avec Benton MacKaye, créateur du Sentier des Appalaches. Avec Harvey Broome, un avocat de Knoxville, ils ont discuté de la création d'une organisation dédiée à la préservation de la nature. Bernard Frank, un garde forestier et collègue, les a rejoint plus tard dans l'année.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • The Problem of the Wilderness (1930)
  • Arctic Village (1933)
  • The People's Forests (1933)
  • Arctic Wilderness: Exploring the Central Brooks Range (1956)