Bob Flanagan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Flanagan.

Bob Flanagan est un écrivain, poète, musicien, artiste et comique américain né le 27 décembre 1952 à New York et mort le 4 janvier 1996 à Long Beach en Californie[1].

Il nait dans la ville de New York et grandit à Glendale en Californie. On lui diagnostique dès son jeune âge une mucoviscidose, maladie qui influencera son art et sa vie. Il étudie la littérature à l'université d'État de Californie à Long Beach et à l'université de Californie à Irvine. Il part pour Los Angeles en 1976. En 1978, il publie son premier livre, The Kid Is A Man. Il travaille également avec un groupe d'improvisation comique, The Groundlings[2],[3],[4],[5],[6].

Ses dernières années furent retracées dans le documentaire, Sick: The Life & Death of Bob Flanagan, Supermasochist réalisé par Kirby Dick en 1997[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Bob Flanagan: brief biography on Terminals, UCLA. Consulté le 24 juin 2008.
  2. (en) Bob Flanagan, 43, Performer Who Fashioned Art From His Pain, The New York Times, Saturday, January 6, 1996, by Roberta Smith.
  3. "Bob Flanagan: ça fait du bien là où ça fait mal"
  4. Isabelle Danel Télérama no 2526 - 10 juin 1998
  5. Cahiers du cinéma no 525 - Juin 1998
  6. Marc Bruimaud, Bob Flanagan, super-héros, La Voix du regard no 20, automne 2007, p. 13 à 26.

Source[modifier | modifier le code]