Bob Black

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bob Black

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Bob Black au Bay Area Anarchist Bookfair en 2011.

Naissance 4 janvier 1951 (63 ans)
Détroit Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité américaine

Bob Black, né à Détroit le 4 janvier 1951, est un théoricien américain de la paresse.

Brève biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé en sciences sociales et en droit, Bob Black formera, de 1977 à 1983, à peu près seul, la « Dernière Internationale », consacrée à la production d'affiches à tendance anarchiste/situationniste/absurdiste.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Bob Black a écrit des articles et des essais dans des centaines de petits périodiques, mais aussi dans le Wall Street Journal, le Village Voice, Semiotext(e), Re-Search.

Il collabore régulièrement au journal américain Anarchy, a Journal, a Desire Armed.

Son livre, L'Abolition du travail (ou Travailler, moi ? Jamais !), de 1985, a été traduit dans sept langues, en particulier pour la première fois en français dans la revue Interrogations en 1990. Il y définit en quoi le travail est un crime contre l’humanité en lui-même ou à travers ses conséquences. Pour l’abolir, il propose une révolution ludique : « Les employés, enrégimentés toute leur vie, happés par le travail au sortir de l’école et mis entre parenthèses par leur famille à l’âge préscolaire puis à celui de l’hospice, sont accoutumés à la hiérarchie et psychologiquement réduits en esclavage. Leur aptitude à l’autonomie est si atrophiée que leur peur de la liberté est la moins irrationnelle de leurs nombreuses phobies. »[1]

Il a participé aussi à l'édition de deux anthologies, l'une de divagations (1989), l'autre de diatribes contre le travail (1990).

Il a publié, en 2002, Anarchy after Leftism.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages originaux en anglais[modifier | modifier le code]

Ouvrages traduits en français[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notices[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. L'Abolition du travail - Partie 3 - L'esclavage volontaire, texte intégral.