Božidar Đelić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Božidar Đelić
Božidar Đelić
Božidar Đelić
Fonctions
Vice-président du Gouvernement de la Serbie
Président du gouvernement Mirko Cvetković
Vojislav Kostunica
Prédécesseur Ivana Dulić-Marković
Ministre de la Science et du Développement technologie
Président du gouvernement Mirko Cvetković
Prédécesseur Ana Pešikan
Successeur Žarko Obradović (fusion dans le ministère de l'Éducation
Ministre de l'Économie et des Finances
Président du gouvernement Zoran Đinđić
Successeur Mlađan Dinkić
Biographie
Date de naissance (49 ans)
Lieu de naissance Belgrade, Flag of SFR Yugoslavia.svg RFS de Yougoslavie
Nationalité Serbe
Parti politique Parti démocratique (DS)
Profession Économiste
Religion Orthodoxe serbe

Božidar Đelić (en serbe cyrillique : Божидар Ђелић ; né le 1er avril 1965 à Belgrade) est un économiste et un homme politique serbe. Il est membre du Parti démocratique (DS) de l'ancien président Boris Tadić. Du au , il a été à la fois vice-président du gouvernement et ministre de la Science et du Développement technologique dans le gouvernement présidé par Mirko Cvetković[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Đelić est en classe préparatoire au lycée Louis-le-Grand à Paris (fin 1984, il a d'ailleurs un plâtre à la jambe, passe plusieurs jours avec d'autres élèves de sa classe dans la maison de son professeur de philosophie, Alain Etchegoyen, maison située à Vatteville-la-Rue en Seine-Maritime, et s'entraîne avec son professeur à passer les oraux des concours aux Grandes Écoles) puis est diplômé des Hautes études commerciales (HEC), de l'Institut d'études politiques de Paris (IEP) et titulaire d'un MBA de la Harvard Business School, d'un MPA de la Kennedy School of Government et d'un diplôme en économie de l'École des hautes études en sciences sociales.

Il a servi de conseiller aux gouvernements polonais (1991-1992) et russe (1992-1993) sur les privatisations et la réforme du système bancaire. Il a conseillé le premier ministre roumain Victor Ciorbea sur les réformes macroéconomiques à entreprendre en Roumanie en 1996.

Đelić a aussi travaillé comme "partenaire" pour le cabinet de conseil McKinsey & Company à Paris et dans la Silicon Valley entre 1993 et 2000. Đelić était spécialisé dans les médias et les institutions financières.

Đelić a été ministre des Finances et de l'Économie de Zoran Djindjić de 2001 à 2004. Il revient ensuite dans la banque en rejoignant le Crédit agricole.

Aux élections législatives de janvier 2007, le Parti radical serbe arrive en tête mais annonce ne pas vouloir former de gouvernement. C'est donc le Parti démocratique qui est chargé par le président Tadić de composer un gouvernement. Les négociations avec le G17 Plus et le parti démocratique de Serbie pour former un gouvernement de coalition sont difficiles et Đelić doit céder sa place de prétendant au poste de premier ministre à Vojislav Koštunica du parti démocratique de Serbie. Le président Tadić et Koštunica trouvent un accord : Koštunica est premier ministre et le parti démocratique obtient la majorité des postes ministériels. Đelić devient en mai 2007 vice-président du gouvernement chargé de l'intégration dans l'Union européenne[2].

Đelić possède également la nationalité française[3].

En janvier 2014, il rejoint l'équipe de conseil aux gouvernements, basée à Paris, de la banque d'affaires Lazard[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]