Boîte homéotique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Homéodomaine de la protéine antennapedia de la drosophile se fixant par complémentarité des formes à une section d'ADN.

Une boîte homéotique (appelée aussi homéoboîte) est une séquence d'ADN qu'on retrouve dans certains gènes essentiels au développement embryonnaire (morphogenèse) des animaux, des champignons et des plantes.

Une boîte homéotique est composée d'environ 180 paires de bases codant 60 acides aminés formant un domaine protéique, le domaine homéotique (ou homéodomaine), qui est capable de se lier à l'ADN. Le domaine homéotique comporte trois hélices alpha séparés par des boucles. La troisième hélice alpha s'insère dans le grand sillon de l'ADN au niveau de séquences spécifiques.

Un gène avec une boîte homéotique code une protéine qui est un facteur de transcription destiné à activer en cascade d'autres gènes. C'est le cas, par exemple de tous les gènes nécessaires pour l'identité et le développement d'un segment chez la drosophile (gènes homéotiques). Par contre, un gène possédant une boîte homéotique n'est pas nécessairement un gène homéotique, même si tous les gènes homéotiques possèdent une séquence boîte homéotique.

La boîte homéotique a également une fonction dans la régulation traductionnelle. Par exemple, chez la drosophile, l'homéoboîte de bicoid se fixe sur l'ARNm de caudal ce qui empêche l'initiation de la traduction[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]