Boîte à gants

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Boîte à gants (laboratoire)
Une boîte à gants ouverte, contenant le manuel du véhicule.
Une boîte à gants fermée, dans une Cadillac Eldorado Brougham.

Sur les autres projets Wikimedia :

Une boîte à gants est un espace de rangement fermé par une trappe, et intégré à la planche de bord d'une automobile, au-dessus de l'espace réservé aux jambes du passager avant.

Son nom fait référence aux gants dans plusieurs langues : « boîte à gants » en français, « glove compartment » en anglais, « Handschuhfach » en allemand. Cette référence s'explique par sa fonction initiale, à savoir le rangement des gants, même si elle est depuis utilisée pour ranger tous types de choses, en particulier des cartes ou des documents relatifs au véhicule tels que le manuel ou la carte grise.

Les gants étaient en effet considérés comme un accessoire nécessaire à la conduite, à l'époque des premières voitures, souvent sans toit, pour éviter la sensation de froid sur les mains du conducteur, provoquée par les frottements de l'air à grande vitesse ; les gants sont toujours utilisés dans ce but par les motards.

Une boîte à gants est souvent fermée par un loquet, avec éventuellement la possibilité de le verrouiller avec une clé. Ceci permet au propriétaire de l'automobile de se prémunir contre les vols, notamment lorsqu'il est amené à la confier aux services d'un voiturier, ou si c'est un cabriolet et que le toit est escamoté.

Sur certains véhicules, la boîte à gants peut être équipée d'espaces spécifiques, par exemple pour les stylos, ou pour tenir un gobelet lorsqu'elle est ouverte. Plusieurs voitures haut de gamme possèdent même une boîte à gants réfrigérée.