Blue Mountains (Jamaïque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

18° 06′ N 76° 40′ O / 18.1, -76.67 ()

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Montagnes bleues.
Blue Mountains
Jamaica relief location map.jpg
Blue Mountains (Jamaïque)
Blue Mountains (Jamaïque)
Localisation des Blue Mountains en Jamaïque.
Géographie
Altitude 2 256 m, Blue Mountain Peak
Administration
Pays Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
Comtés Surrey
Middlesex
Paroisses Portland, Saint-Thomas, Saint Andrew
Saint Mary

Les Blue Mountains est le nom donné à un massif montagneux qui occupe le tiers oriental de l'île de la Jamaïque.

Localisation et description[modifier | modifier le code]

Les Blue Mountains

Le sommet le plus haut est le Blue Mountain Peak, qui s'élève à 2 256 mètres d'altitude, ce qui en fait la montagne la plus haute de la Jamaïque.

Histoire[modifier | modifier le code]

En mai 1655, une expédition britannique menée par l'amiral William Penn et le général Robert Venables s'empare de l'île, encore peu peuplée, après avoir échoué à prendre Saint-Domingue. Les espagnols s'enfuient après avoir libéré leurs esclaves. Dispersés dans la jungle, ils créent des dizaines de villages secrets sur le versant nord des Blue Mountains[1] au sol calcaire recristallisé et dolomite et dans le « pays Cockpit », percé de dépressions en forme de bol et arrosé d'énormes précipitations. Pendant un siècle et demi, ces deux zones serviront, grâce à leurs nombreuses caches, de base arrière aux nombreuses révoltes d'esclaves marrons.

Occupations du sol et activités[modifier | modifier le code]

Le café Jamaica Blue mountain, qui est cultivé sur les pentes montagneuses du même nom, est l'un des plus chers et l'un des meilleurs au monde.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Adélaïde-Merland, Histoire générale des Antilles et des Guyanes: des Précolombiens à nos jours, page 95 lire en ligne