Blue Marlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marlin.
Blue Marlin
Image illustrative de l'article Blue Marlin
Transport d’une plate-forme radar bande X

Type Navire semi-submersible
Histoire
Lancement Avril 2000
Statut En service
Caractéristiques techniques
Longueur 224,5 m (hors-tout)
Maître-bau 63 m
Tirant d'eau 10,8 à 29,3 m
Port en lourd 76 061 tpl (charge utile 73 000 t)
Tonnage 51 821 tjb
Propulsion MAN B&W 8S50MC-C, 8 cyl.
Puissance 12,64 MW à 127 tr/min
Vitesse 14,5 nœuds
Autres caractéristiques
Chantier naval CSBC, Kaohsiung, Taïwan
Armateur Dockwise
Pavillon Pays-Bas
Indicatif PJFM
IMO 9186338

Le MV Blue Marlin est un navire transporteur de colis lourds ; il était le plus grand et le plus puissant naviguant jusqu'à la construction du Dockwise Vanguard en 2012[1]. De type semi-submersible, il a été converti en 2003 afin d'offrir une surface de pont plus importante.

Il a été construit en avril 2000 par le chantier CSBC à Kaohsiung, Taïwan, 6 mois après son sister-ship le Black Marlin. À l'origine possédé par la compagnie norvégienne Offshore Heavy Transport, il a été racheté le 6 juillet 2001 par l'armateur néerlandais Dockwise. Il a été conçu à l'origine pour le transport de plates-formes pétrolières jusqu'à 30 000 tonnes ayant un centre de gravité jusqu'à 30 mètres au-dessus du pont du transporteur. Il est équipé de 38 cabines pouvant héberger 60 personnes, d'une salle de conférences, d'un sauna et d'une piscine.

Travaux d'élargissement[modifier | modifier le code]

Fin 2003, des travaux d'agrandissement et de conversion ont été entrepris au chantier naval Hyundai Mipo Dockyard en Corée du Sud, notamment pour accroître sa largeur de 42 à 63 mètres. Le pont a été agrandi, ainsi que la partie basse de la coque afin de conserver une stabilité satisfaisante ; le système de ballasts a également été agrandi.

La navire a aussi vu son système de propulsion mis à niveau en conséquence, à la suite de tests en bassin d'essai à Marlin, aux Pays-Bas, montrant que la manœuvrabilité était insuffisante pour le mauvais temps. Une première proposition visait à ajouter deux propulseurs d'étrave à celui existant, mais il est apparu qu'il fallait également améliorer le système de propulsion principal.

Une tuyère Lips a été installée autour de l'hélice principale afin d'accroître la poussée pour la même puissance ; la tuyère est d'un type innovant créé par Wärtislä pour entraîner plus d'eau dans le rayon de l'hélice. La partie arrière de la carène a été transformée pour créer un effet tunnel en direction de la tuyère. Finalement, la traction au point fixe a été améliorée de 30 % d'après Wärtislä.

À l'avant, deux propulseurs rétractables à pas variable ont été installés, d'un diamètre de 3,4 m et d'une puissance de 4,5 MW chacun, utilisant également une tuyère Lips. La traction additionnelle qu'ils génèrent est de l'ordre de 160 tonnes au point fixe.

Le navire est entré à nouveau en service en janvier 2004.

Opérations notables[modifier | modifier le code]

Le Blue Marlin transportant l’USS Cole.
Transport d’une plate-forme radar bande X : arrivée à Pearl Harbor le 9 janvier 2006.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Les caractéristiques indiquées sont celles après la conversion ; les caractéristiques originales sont entre parenthèses.

  • Longueur hors-tout : 224,5 m (217 m)
  • Largeur : 63 m (42 m)
  • Profondeur : 13,3 m
  • Tirant d'eau : 10,8 m
  • Tirant d'eau maximum en submersion : 29,3 m
  • Hauteur d'eau au-dessus du pont pendant la submersion : 16 m à l'arrière, 12 m à l'avant (10 m)
  • Port en lourd : 76 061 tonnes (56 000 tonnes), permettant de transporter une charge utile de 73 000 tonnes.
  • Espace de pont sans obstruction : 178,2 m de long, soit une surface de 11 227 m2 (7 215 m2).
  • Moteur principal : MAN B&W 8S50MC-C, 8 cylindres, puissance de 12,64 MW à 127 tr/min.
  • Propulseur d'étrave d'origine : Kawasaki de 2 MW de puissance.
  • Propulseurs d'appoint : Wärtislä CS3500-671/3500MNR de 4,5 MW chacun, entraînés par trois générateurs électriques 8L32 de 3,84 MW chacun.
  • Vitesse de croisière : 14,5 nœuds
  • Rayon d'action : 25 000 milles nautiques

Sources[modifier | modifier le code]

  • Caractéristiques sur le site de Dockwise ;
  • Hans Laheij, Extra width for Blue Marlin at Hyundai Mipo, paru dans Shiprepair and Conversion Technology, 2e trimestre 2004.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]