BlueTec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La BlueTec permet de réduire en particulier les particules d’oxyde d’azote (produites par la haute température du moteur et le dioxygène de l’air) responsable des pics d’ozone. Il existe deux types de BlueTec basés sur le même principe :

Un réservoir additionnel AdBlue placé en amont qui contient soit :

– de l’urée ou absorbeur de NOx préférés pour les gros moteurs ;
– de l’ammoniac NH3 provenant soit du réservoir soit produit à partir de l’azote (N) de l’air.

L’urée ou l’ammoniac réagissent alors avec les NOx pour les éliminer. Ils sont ensuite stockés dans la couche catalytique d’un catalyseur SCR (réduction catalytique sélective) utilisé pour une réduction additionnelle des NOx. Cependant ce système n’est réservé pour l’instant qu’aux marchés américain, suisse et allemand car cette technologie nécessite un carburant à faible teneur en soufre, moins de 15 ppm. Les autres pays de l’Union européenne devront attendre la norme Euro 5 de 2009. Cependant, ce système permet d’abaisser les émissions au niveau infinitésimal que réclamera la norme Euro 6 de 2014 !

Liens externes[modifier | modifier le code]