Blood Omen: Legacy of Kain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Blood Omen
Legacy of Kain
Éditeur Crystal Dynamics
Développeur Silicon Knights

Date de sortie Icons-flag-us.png 1er novembre 1996
Icons-flag-eu.png .. mars 1997
Icons-flag-jp.png 30 mai 1997
Genre Médiéval-Fantastique
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme
Ordinateur(s)
Console(s)
Média CD-Rom, téléchargement.
Langue Textes et voix en français.
Contrôle Manette de jeu
clavier et souris (PC)

Évaluation ESRB : Mature (M)

Blood Omen: Legacy of Kain est un jeu vidéo d'action-aventure développé par Silicon Knights et édité par Crystal Dynamics en 1996 sur PlayStation et Windows. C'est le premier épisode de la série Legacy of Kain.

Le joueur prend le rôle de Kain, un noble qui se fait assassiner et qui renaît sous forme de vampire. Son but : se venger. Le jeu a été reconnu pour l'atmosphère oppressante et son scénario.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Nosgoth est un royaume dirigé par un Cercle des Neuf, gardiens des neuf piliers au centre du monde. Chaque pilier, et donc chaque gardien, préside un grand principe élémentaire, tels le temps ou la mort. Un jour, Ariel, gardienne du pilier de l'Équilibre, est assassinée; cette mort déclenchera alors une série d'événements qui pourraient entraîner la fin de Nosgoth.

À cette époque, Kain est un jeune noble natif du village de Coorhagen. Un soir, alors qu'un aubergiste lui refuse le gîte et le couvert, il est sauvagement assassiné par une horde de brigands. Son histoire aurait pu s'arrêter là, mais Mortanius le Nécromancien (un membre du Cercle des Neuf) lui offre la chance de se venger, en le ressuscitant sous la forme de vampire. C'est ainsi que Kain maintenant écume le royaume sous sa nouvelle forme, assoiffé de sang... et de vengeance.

À travers sa quête de vengeance, Kain se trouvera pleinement impliqué dans le destin même du monde, combattant la corruption du cercle des neuf, décadent depuis la chute de l'équilibre. Il trouvera aide et réponses auprès du mystérieux Oracle, et du puissant Vorador, premier parmi les vampires. Trouver la vérité sur son assassinat et sur les sources de la perversion du royaume lui permettra de démêler l'écheveau des machinations ourdies dans l'ombre, et d'en trouver les responsables.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

À la différence des autres épisodes de la série qui ont adopté un gameplay similaire à Tomb Raider, le jeu est un jeu d'action aventure dans la lignée des premiers The Legend of Zelda, c'est-à-dire avec une vue plongeante sur le protagoniste qui affronte ses adversaires en temps réel. Par rapport au reste de la série, Kain a un choix plus important d'armures, d'armes, d'objets et de sortilèges que dans les suites, et comme pour les autres opus, Kain doit boire du sang afin de prolonger sa vie. À noter que Blood Omen 2 se situe chronologiquement après cet opus mais dans une autre boucle temporelle (après le paradoxe final de Soul Reaver 2).

Le jeu dispose néanmoins de 2 fins : l'une où Kain refuse de restaurer les colonnes (ce qui mène à la saga) et l'autre où Kain se sacrifie pour Nosgoth (ce qui est incompatible avec la suite de la saga).

Histoire complète[modifier | modifier le code]

Le jeu démarre alors que Kain, jeune noble originaire de Coorhagen, se trouve dans une auberge. L'aubergiste, prétextant que "des choses qu'aucun homme sain n’accueillerait, apparaissent la nuit !" lui demande de partir, ce que le jeune noble fait.

À l'extérieur, Kain est victime d'une embuscade tendue par ce qui semblent être des bandits ; ne trouvant aucun secours, ne pouvant fuir car les bâtiments son barricadés, et les routes barrées, le jeune homme est submergé et succombe après avoir été transpercé. L'histoire de Kain aurait du s'arrêter là, mais il se réveille dans un endroit inconnu, qui ne semble être ni le Paradis, ni l'Enfer. Ruminant impuissant sa colère, Kain assiste à l'arrivée de Mortanius, le Nécromancien, ce dernier offre à Kain l'opportunité de se venger; opportunité que le noble accepte sans hésiter.

Cependant, cette résurrection s'accompagne de conséquences, comme le dit Mortanius en ricanant : « Tu auras le sang dont tu es assoiffé... »; Kain est désormais un vampire.

Se réveillant à l'intérieur de ce qui semble être sa crypte, Kain découvre pour la première fois l'usage de la magie, en obtenant la capacité de se téléporter instantanément dans son tombeau, afin de se reposer et de se restaurer.

En explorant la crypte, Kain fait usage des pouvoirs que lui confèrent sa nouvelle condition de vampire: rapidement attaqué par un homme, il lui assène un coup d'épée, puis boit goulûment son sang.

Kain parvient à quitter la vaste crypte, et se retrouve enfin dehors; il fait jour, ce qui amène le vampire à découvrir que la lumière autrefois bienveillante du soleil n'est plus qu'un astre moqueur.

Lorsqu'il fait jour, Kain est affaibli, et les humains au contraire sont plus forts, ce qui se traduit par une résistance aux dégâts modifiée selon le cycle du jour et de la nuit.

Parvenant au village ou il avait perdu la vie, Kain commet un massacre, et tue notamment l'aubergiste qui l'avait chassé quelques jours plus tôt; enfin, il se dirige vers l'est, et retrouve ses assassins, ceux-ci, ne comprenant pas pourquoi leur victime est encore en vie, le défient; malheureusement pour eux, Kain est désormais bien plus puissant, et ce dernier les massacre tous sans pitié.

Alors qu'il pensait en avoir fini avec sa vengeance, une voix venue de nulle part lui expliqua que les hommes qu'il venait de tuer n'étaient que les exécuteurs de son assassinat, mais pas le commanditaire, la voix lui conseille alors d'aller chercher la vérité du côté des Colonnes de Nosgoth.

Kain arrive au pied des Piliers, ceux-ci sont fracturés, ternis; au centre, se tient le spectre d'une femme, Ariel; qui révèle à Kain que le Cercle, les gardiens des colonnes, ont été corrompues par Nupraptor.

Lorsque Ariel fut assassinée, Nubraptor, qui était l'amant d'Ariel, a sombré dans le désespoir et la folie, étant gardien de la colonne de l'Esprit, il disposait d'immenses pouvoirs psychiques, et inconsciemment; son désespoir, son chagrin et sa folie se sont insinués dans les esprits de tous les autres membres du Cercle; ce qui explique l'état de délabrement des colonnes, car ceux-ci sont directement liés au psychisme de leur gardien.

Après avoir expliqué cela à Kain, Ariel lui explique qu'il ne trouvera de repos que lorsqu'il aura restauré les Colonnes; mais pour cela, chaque membre du Cercle doit mourir, et l'objet qui sert de lien entre le gardien et le Colonne doit être retourné à ce dernier.

Afin de stopper l'avancée de la corruption, Kain doit d'abord retrouver et tuer Nubraptor, il est donc sa première cible; et ainsi commence la quête des artefacts des Colonnes.

Après avoir obtenu de nouveaux pouvoirs, notamment la capacité à devenir une chauve-souris pour se déplacer sur de grandes distances, et la possibilité de se transformer en loup-garou, pour franchir de larges fossés; Kain parvient au bastion de Nubraptor.

Depuis le début de sa corruption, les habitants de la ville en contrebas de la falaise sur laquelle est perchée l'antre de Nupraptor sont terrorisés par celui-ci; Kain pénètre seul dans le repaire, après avoir franchi les grilles que la garde de la ville avait fermées.

L'antre de Nubraptor constitue un événement important dans le déroulement de l'intrigue, car Kain verra de ses propres yeux l'étendue de la folie qui règne parmi les membres du Cercle : esclaves pendus aux murs, salles sanglantes, prêtres fous maniant de sombres magies, pièges divers, tous plus mortels les uns que les autres; Kain découvrira également deux immenses vitres, qui correspondent aux yeux que l'on peut voir à l'extérieur du repaire; en regardant par ces vitres, on peut voir pour l'une, Nosgoth telle qu'elle est : corrompue, décadente, mais néanmoins encore vivante; tandis que l'autre vitre montre une Nosgoth apocalyptique; Kain comprend bien vite que c'est cette vision de Nosgoth que partage Nubraptor.

Le vampire parvient finalement dans les quartiers du Mentaliste, alors qu'il s'apprête à attaquer, Malek, le Paladin, intervient pour protéger Nubraptor, cependant, l'homme, infirme, et cloué sur un fauteuil, le chasse, et défie Kain.

Au terme d'un combat durant lequel Nubraptor n'oppose qu'une résistance symbolique, Kain décapite le gardien, et s'empare de sa tête, qui est le lien nécessaire pour la restauration de la Colonne de l'Esprit.

Kain retourne donc aux Colonnes, il dépose la tête de Nubraptor au pied de celle de l'Esprit, et la voit se dissoudre dans la pierre; la Colonne accepte l'offrande, et est immédiatement restauré, reprenant sa véritable apparence: blanc, intact.

Ariel, toujours présente, explique à Kain que Malek, le Paladin, en plus d'être le gardien de la Colonne de la Guerre, est également le garde du corps de tous les membres du Cercle, c'est à lui qu'échoit la mission de les protéger.

Ainsi, afin de faciliter sa quête, le prochain objectif de Kain est de retrouver et de tuer Malek.

Malek possède un vaste bastion, caché dans les montagnes du grand nord; la prochaine destination de Kain.

Sur le chemin, Kain passe par Coohagen, sa ville natale, ravagée par une épidémie de peste; et hantée par des démons et des pratiquants de cultes impies; l'état de la ville ne semble pas troubler le vampire, qui n'a qu'une réaction sarcastique à son égard.

Ne pouvant se rendre au Bastion de Malek à pieds, Kain est obligé de s'y rendre en volant.

Arrivé là, il découvre un endroit pratiquement désert, les rares gardes humains sont morts de froid, et seul le gel les maintient debout en faction; l'intérieur du Bastion, tout aussi glacé, est truffé de pièges.

Il semble que Malek soit profondément lié à son Bastion, car il s'adresse à Kain aussitôt celui-ci entré, sans être physiquement présent pourtant.

En explorant le Bastion, froid et métallique, Kain découvre plusieurs machines infernales, qui capturent les âmes des morts, et les enferment dans des armures, afin que les soldats du Paladin puissent combattre encore et encore, même par delà la mort.

Kain désactive toutes les machines, et parvient à une antichambre, là, il découvre un squelette assis sur un trône; ne comprenant la signification de ceci, le vampire continue, et confronte enfin Malek, qui l'attendait.

Dominant au début le combat, Kain déchante vite lorsqu'il réalise que l'armure de Malek ne contient rien; le Paladin n'a pas de corps; finalement, alors qu'il assène en vain des coups contre l'armure, Malek déverse une vague d'énergie dévastatrice dans la pièce; ce qui oblige Kain à fuir.

Le téléporteur qui était dissimulée dans le Bastion de Malek emmène Kain aux abords de la montagne ou vivrait l'Oracle de Nosgoth; supposant que seul ce sage pourrait lui venir en aide, Kain décide d'aller le voir.

Après avoir exploré un vaste complexe de cavernes, Kain rencontre enfin l'oracle, qui s'exprime par énigmes, cependant, il répond à la question de Kain en lui indiquant que Vorador, vivant dans la forêt de Termagent, pourrait lui venir en aide contre Malek.

Le vampire quitte ensuite la grotte, en découvrant plusieurs objets ensanglantés: une guillotine ayant manifestement servi, un bouclier aux armes de Villendorf, la grande cité de Nosgoth, un livre aux pages blanches, un étendard à demi-brûlé, ne correspondant pas à un symbole connu. La signification de ces divers objets lui étant totalement inconnue, le vampire ne s'attarde pas, commentant laconiquement chacun d'entre eux.

Kain se retrouve au sud des montagnes, et doit continuer plus au sud, vers la forêt de Termagent. En arrivant, il découvre les ruines d'un village, au milieu d'un marécage, parsemé de feux follets et de créatures démoniaques, le paysage est sinistre; mais il doit continuer, car Vorador se trouve plus loin.

Après avoir traversé le marécage et détruit de nombreux démons, Kain parvient devant le vaste manoir de Vorador.

À l'intérieur, tout indique que le propriétaire est immensément riche, Kain ne peut s'ailleurs s'empêcher de commenter le luxe dont Vorador s'entoure de façon ironique; il est cependant bien plus ravi lorsqu'il découvre le "garde-manger" de Vorador: une salle sanglante, remplie d'esclaves pendus aux murs; Kain remarque cependant que le vampire qu'est Vorador semble n'avoir aucun besoin de mesurer ses dépenses, car il se permet de laisser le sang de ses victimes couler et coaguler au sol, le rendant impropre à la consommation.

Enfin, Kain fait la connaissance de Vorador; un vampire bien plus âgé que lui; qui lui racontera avec un plaisir manifeste comment il a massacré plusieurs membres du Cercle, et vaincu leur protecteur: Malek.

Vorador conclu enfin en enjoignant à Kain de ne pas se mêler des affaires des hommes, le trouvant arrogant mais divertissement, il lui offre un anneau magique, censé pouvoir le prévenir si d'aventure Kain avait besoin d'aide; puis il lui demande de partir, ce que le jeune vampire fait, non sans estimer que Vorador n'est qu'un "vieux fou décadent".

Kain, passant par une sortie secondaire, parvient dans le village natal de Janos Audron, "le plus grand vampire qui ait jamais existé"; se dirigeant vers le nord, il voit au loin une immense colonne d'énergie magique, qui retombe sur terre et créée une sorte de dôme; celui-ci s'étend dans toutes les directions et grossit de plus en plus; les formes de vies, humaines comme animales qui sont happées par ce dôme d'énergie deviennent instantanément des créatures perverties, des monstres hideux et dangereux.

Kain franchit la limite du dôme et continue à progresser; au fur et à mesure de son avancée, le paysage devient de plus en plus désolé, un village a été anéanti et des rivières de lave en fusion coulent un peu partout; les rares humains encore présents, s'ils n'ont pas été "modifiés" n'en sont pas moins extrêmement agressifs envers notre vampire qui n'a aucun mal à s'en débarrasser.

Enfin, il parvient devant la gigantesque structure qu'il avait repérée depuis quelque temps: une sorte de tour et des pilonnes disposés en cercle; du sommet du pilier central jailli l'énergie qui transforme et perverti toute vie sur plusieurs lieues.

Kain pénètre dans la structure par une porte d'entrée et entre dans un vaste complexe, bien plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur; selon Kain, il ne fait aucun doute que la magie de Baine, le Druide, gardien du Pilier de la Nature, et celle de Dejoule, l'Énergiste, gardienne du pilier de l'Énergie, est à l'œuvre ici.

Cette période constitue le plus grand témoignage de la folie et de la perversité qui affectent les membres du Cercle, et surtout, quels genre d'actes cette corruption leur fait commettre: le gardien de la Nature déforme lui-même les créations de la Nature et leur insuffle la vie pour exister en tant que créations tordues et malfaisantes.

Après avoir exploré le vaste donjon, et découvert l'ampleur des expériences malsaines qui sont pratiquées ici; Kain parvient au sommet, et rencontre pas moins de trois gardiens: Bane, le Druide, Dejoule, l'Énergiste, seule femme du Cercle après la mort d'Ariel; et enfin, Anarcroft, l'Alchimiste, gardien du Pilier des États.

Alors que Kain se prépare à attaquer, Anarcroft se téléporte et fuit; tandis que Malek fait son apparition et menace Kain; celui-ci n'a d'autre choix que d'utiliser l'anneau que lui a donné Vorador; ce dernier se manifeste alors, Malek, en colère, réclame vengeance pour "l'éternité de ma souffrance !"; en effet, à l'origine, Malek était un être humain, et à la suite de sa défaite face à Vorador, défaite qu'a contée ce dernier quelque temps auparavant à Kain; il fut maudit par Mortanius, son âme fut arrachée de son corps et incarnée dans son armure, afin que pour l'éternité il ne soit qu'un chien de garde au service du Cercle; le squelette que Kain a vu dans le Bastion de Malek n'était autre que celui du gardien.

Alors que les deux anciens ennemis se défient, Bane et Defoule s'enfuient, poursuivis par Kain. Finalement acculés, les deux gardiens décident de se défendre; c'est un donc combat difficile que doit livrer Kain, car il affronte deux membres du Cercle en même temps.

Cependant, Bane est relativement faible, et Kain n'a aucun mal à le tuer; le Druide est dévoré par la terre et laisse tomber son casque, cassant une corne; reste Dejoule, qui s'est isolée sur un îlot et qui a tissé autour d'elle une barrière d'énergie impénétrable; Kain ne peut donc pas aller l'attaquer.

Bien que Dejoule soit la gardienne du Pilier de l'Énergie, elle n'est pas infatigable, sa barrière fini donc par s'épuiser, des brèches apparaissent, brèches dont Kain profite pour lui lancer plusieurs sortilèges dévastateurs, qui ont raison de la gardienne; celle-ci est désintégrée par l'énergie libérée par sa cape, qui tombe au sol, seul reste de la gardienne; dont le vampire s'empare, avant de rebrousser chemin.

En revenant sur ses pas, Kain découvre au sol l'armure désarticulée de Malek, son casque ayant roulé un peu plus loin, mais aucun signe de Vorador. Comprenant que son allié a remporté la victoire et envoyé le Paladin de manière définitive dans le royaume des morts, Kain s'empare du caque, et retourne aux Piliers.

Kain dépose successivement aux pieds du Pilier de la Nature, le casque à cornes de Bane, même brisé, celui-ci conserve son lien symbolique, et le Pilier est restauré; le Pilier de l'Énergie accepte la cape de Dejoule; et enfin, le pilier du Conflit accepte le casque de Malek; le Cercle est donc à présent pour moitié purifié, et les gardiens survivants ne peuvent plus compter sur Malek pour les protéger.

Ariel explique alors à Kain que son prochain objectif est Azimuth, la Planeuse, gardienne du pilier des Dimensions. Azimuth se trouve dans la grande cité d'Avernus, la plus grande ville de Nosgoth, et également une théocratie.

Devant retourner aux limites de l'Eden Noir, la sombre tour qui a vu les expériences malsaines de Bane, Dejoule et Anarcroft ; Kain se dirige de là vers le sud-est, et parvient finalement à Avernus, non sans avoir éliminé quelques créatures perverties.

Là, il découvre une cité en proie aux flammes.

S'aventurant dans la ville, il découvre quelques survivants, certains gardes l'attaquent, mais ils ne peuvent rien contre le vampire ; passant par les sous-sols, Kain parvient à se rapprocher de la cathédrale ; en surface, de nombreuses maisons sont en ruines, des montagnes de décombres bloquent la progression, et surtout, des monstres errent dans les rues ; des sortes de chiens cornus crachant des éclairs d'énergie, et pire, de grandes créatures cornues, bipèdes, dotées de quatre bras, qui injectent un virulent poison au contact, qui représentent un danger certain, même pour Kain.

Enfin, il parvient à entrer dans la cathédrale. Cependant, ce n'est pas la fin de ses problèmes, car celle-ci est un vaste labyrinthe ; les portes menant au sommet étant verrouillées, il doit explorer les sous-sols pour découvrir un moyen de passer.

C'est dans la cathédrale d'Avernus que Kain fera l'une des plus grandes découvertes de sa vie : l'antique arme Éclateur d'âmes, dissimulé au fin fond des fondations; armes mythique, dont la puissance est au delà de l'imagination; capable de détruire en un seul coup pratiquement toute forme de vie, l'arme draine cependant de manière radicale l'énergie magique de celui qui s'en sert.

Ce n'est pas la seule découverte que Kain fera : en effet, un passage secret dans la cathédrale mène à un autel dédié à un démon, Hash'Ak'Gik.

Enfin, dans les méandres des bas-fond, Kain découvrira également l'autel sur lequel Mortanius maudit Malek et le condamna à une servitude éternelle.

Enfin, après avoir ouvert un passage vers le sommet de la cathédrale, Kain traverse une pièce dont le plafond est fait de verre, et représente une fresque sur laquelle Vorador et Malek sont en train de se combattre.

Peu après, Kain parvient devant Azimuth, celle-ci semble totalement folle, et attaque le vampire en invoquant des créatures d'autres dimensions, semblables aux créatures déjà rencontrées en ville, ce qui indique que l'invasion de ces monstres est entièrement due à la gardienne; fait à noter, ces créatures sont invoquées à partir de symboles dessinés avec du sang humain.

Maniant le légendaire Éclateur d'âmes, Kain anéanti Azimuth, dont le corps explose littéralement; il récupère ainsi son troisième œil, le symbole de son lien avec le Pilier.

Avant de partir, Kain découvre également, dissimulé derrière un passage secret, un dispositif appartenant apparemment à Moebius, Le Remonteur, gardien du Pilier du Temps; ce dispositif permet semble-il de voyager dans le temps, et a probablement été volé par Azimuth pour servir ses sombres projets.

Kain retourne donc aux Piliers, et restaure le Pilier des Dimensions; Ariel lui apprend alors l'existence d'une menace sur Nosgoth: en plus de la décadence des Piliers, Nosgoth est menacée par une horde barbare et sanguinaire, déferlant du nord, tuant et massacrant tout sur son passage; son nom: la Némésis.

Ariel enjoint Kain à se rendre à Villendorf, afin de quérir le roi Ottmar II, et de l'encourager à lever une armée afin de combattre la Némésis, qui menace de détruire Nosgoth; la menace est très sérieuse, car même si les Piliers sont restaurés, la Némésis pillera et détruira tout sur son passage.

Le vampire se rend donc au sud-est d'Avernus, et parvient à Villendorf. Kain fait de l'introspection et avoue qu'autrefois, lui-même avait fait serment d'allégeance au trône du Lion, symbole de Villendorf.

S'introduisant dans le château, Kain arrive brusquement dans la salle du trône, et découvre avec stupeur un souverain brisé par la douleur: quelques semaines plus tôt, en l'honneur de l'anniversaire de sa fille, Ottmar a organisé un concours: celui qui fabriquerait la plus belle poupée pour sa fille se verrait accorder une faveur royale.

Elzébir, un fabricant de poupées vivant dans le grand nord, est arrivé avec la plus belle création de toutes; emportant le concours haut la main, il ne demanda pour récompense qu'une chose en apparence insignifiante: une mèche de cheveux de la princesse; cette faveur lui fut accordée.

Quelques jours plus tard, la princesse tomba dans un profond sommeil dont elle ne se réveillait pas; depuis lors, le souverain avait installé sa fille dans la salle du trône et se morfondait sur son sort.

Ne semblant aucunement préoccupé par la menace de la Némésis, Ottmar réplique à Kain qu'il a décrété que quiconque lui ramènerait sa fille hériterait du royaume.

Voyant qu'il ne peut rien tirer du roi en l'état actuel des choses, Kain décide d'aller enquêter du côté d'Elzébir, soupçonnant que le fabricant de poupées est directement lié à ce sommeil.

Passant par un ancien passage dans le château, Kain se retrouve au nord-est de Nosgoth, sur le territoire contrôlé par la Nemesis, c'est d'ailleurs ici qu'il rencontrera pour la première fois ces impitoyables guerriers, vêtus de rouge, de lourdes bottes et de casques à cornes; ils manient des armes cruelles et infligent de lourds dégâts.

Massacrant tous les soldats de la Nemesis qui croisent sa route, Kain parvient à la demeure d'Elzebir, en plein cœur du territoire de la Nemesis, sur le chemin, il a traversé un village en ruine; témoin de la cruauté de cette armée sauvage: les habitants sont crucifiés, empalés, cloués sur des palissades à l'extérieur de la ville.

De plus, en approchant de l'antre du fabricant de poupées, Kain passe sous la statue du maître de la Nemesis, un souverain anciennement connu sous le nom de Guillaume le Juste, avant que « le masque de la tyrannie ne tombe ».

La maison du fabricant de poupée est remplie de jouets, cependant, ceux-ci sont effrayants: dotés de vie, des marionnettes tirent des flèches d'énergie; des ours en peluche se dirigent vers Kain avant d'exploser, causant de lourds dommages.

Finalement, les pièges posés par Elzebir ne retiennent pas le vampire longtemps, et celui-ci confronte enfin le fabricant de poupée, qui l'attaque avec un assortiment de ses créations; cependant, le vieil homme ne fait pas le poids, et finit décapité par Kain, qui retrouve dans la chambre d'Elzebir la poupée à l'intérieur de laquelle l'âme de la fille d'Ottmar est enfermée.

Il est à présent temps d'affronter la Nemesis.

Kain retourne à Villendorf, et présente au roi Ottmar la poupée et la tête coupée du fabricant de poupées ; à la proposition d'Ottmar lui offrant son royaume, Kain réplique par une autre: "je ne désire pas ton royaume, je désire ton armée, pour affronter les hordes barbares qui déferlent du nord".

Ottmar accepte, et la guerre est déclarée.

Kain se retrouve alors sur le champ de bataille, dans le camp de "l'armée du dernier espoir"; menée par le roi Ottmar en personne; la Nemesis déferle en nombre et submerge rapidement les soldats de Villendorf ; au cours de la bataille, Ottmar est tué, ce qui entraîne immédiatement la fuite d'une partie de l'armée de l'espoir; laissant la Nemesis seule maîtresse du destin de Nosgoth.

Alors qu'il progresse vers le nord, Kain se retrouve seul, entouré par des dizaines de soldats de la Nemesis; il n'a alors d'autre choix que d'utiliser la machine temporelle qu'il avait récupérée dans la cathédrale d'Avernus.

Kain retourne 50 années dans le passé, avant cette terrible bataille, et 20 ans avant sa propre naissance.

Un nouveau plan se dessine alors; alors que la machine temporelle, brisée, tombe à ses pieds, Kain décide alors d'assassiner William le Juste, avant qu'il ne créé la Nemesis et plonge Nosgoth dans le chaos.

Se dirigeant vers le nord, Kain repasse devant la statue de William le Juste, à cette époque encore en construction; des soldats de William le Juste l'attaquent, et Kain constate qu'ils sont déjà vêtus et armés comme les soldats qu'il a affronté dans le présent: la Nemesis existe donc déjà; mais tout n'est pas perdu, car elle n'est qu'à ses balbutiements.

Enfin, Kain parvient à la forteresse de William le Juste; dans le présent, celle-ci était totalement inaccessible car entourée d'épais murs, et défendue par des dizaines d'hommes.

En errant dans les couloirs et en tuant les soldats qu'il rencontre, Kain finit par surprendre une conversation entre le maître de la Nemesis et un inconnu; celui-ci semble être au courant des projets de Kain, car il a prévenu le Juste qu'un vampire allait arriver pour tenter de l'assassiner; il semble également que cet inconnu fournisse en armes et artefacts magiques l'armée de William.

Les deux hommes se séparent, et Kain continue de progresser dans la forteresse ; quelques minutes plus tard, il parvient dans la salle du trône, au sol, une vaste représentation de Nosgoth, avec plusieurs objectifs militaires indiqués; il semblerait donc que la Nemesis en soit à son point de départ pour la conquête de Nosgoth.

Alors qu'il avance dans la pièce, Kain est attaqué par William le Juste, qui le défie ; le vampire découvre avec stupéfaction que le souverain manie la Soul Reaver, semblable à celle qu'il possède.

Subissant de lourdes blessures, Kain, maniant sa propre Soul Reaver, parvient à briser l'arme de son adversaire, et avant qu'il ne puisse prononcer un mot, le vide de son sang; puis, Kain tue les gardes accourus pour sauver leur roi.

Après avoir étanché sa soif et soigné ses blessures, Kain explore la salle du trône, et découvre un passage secret; dans une pièce se trouve, simplement posé au sol, un dispositif identique à celui qu'il a utilisé pour remonter le temps.

Soupçonnant une machination, Kain s'empare néanmoins de l'objet et l'utilise pour revenir à son époque, son objectif étant accompli: William le Juste mort, la Némésis sombrera rapidement dans l'oubli.

Réapparaissant dans le château, Kain constate immédiatement que le meurtre de William le Juste a eu les effets escomptés: l'endroit tombe en ruines et n'est pas entretenu depuis des années.

Alors qu'il tente de sortir, tache rendue difficile par le délabrement des lieux, qui a fait s'écrouler des murs; Kain est attaqué par des hommes armés de torches et de fourches; n'ayant aucun mal à se débarrasser d'eux, il finit par sortir à l'air libre; c'est à ce moment qu'il réalise que quelque chose ne va pas.

Le vent du sud lui apporte une odeur de sang de vampire, et il entend des clameurs au loin; cheminant vers le sud, il traverse le village, anciennement détruit par la Némésis, aujourd'hui prospère, et doit se frayer un chemin à travers une dizaine d'hommes qui l'attaquent; enfin, en arrivant à la hauteur de la statue du Juste, qui s'est écroulée, Kain comprend tout: en tant que maître de la Nemesis dans le présent qu'il venait de quitter, William le Juste était un monstre barbare, assoiffé de sang; mais dans ce présent qu'il vient de façonner, William le Juste a été assassiné par un vampire; hors, à cette époque, la Nemesis n'était pas encore une horde sanguinaire; le Juste était un souverain aimé de son peuple.

De fait, Kain, en assassinant William, a sauvé Nosgoth de la Nemesis et façonné un nouveau présent, mais précisément, en assassinant le Juste, alors qu'il était encore le Juste, Kain en a fait un roi martyr; ce qui a enragé son peuple, et déclenché une grande purge des vampires; voilà pourquoi il a été attaqué par tant de personnes en sortant de la forteresse en ruines.

Comprenant beaucoup de choses, mais pas encore l'essentiel, Kain continue vers le sud, en se débarrassant de tous les chasseurs qu'il rencontre; tâche plus difficile que prévue, car ceux-ci étaient clairement habitués à affronter des vampires.

Finalement, Kain parvient au lieu du rassemblement.

Une foule compacte est réunie, pour assister à la mise à mort du dernier des vampires: Vorador, sur un échafaud, est guillotiné sous les yeux de Kain; et tandis que le bourreau brandit la tête de Vorador au public déchaîné, celui-ci reconnait subitement l'homme qui invectivait le public: Moebius ! Moebius, le Remonteur du Temps, n'était autre que l'Oracle de Nosgoth, celui-là même qu'il avait été voir pour obtenir de l'aide contre Malek; et de plus, l'homme avec lequel Williamle Juste s'entretenait, n'était autre que Moebius également.

Celui-ci, voyant Kain, lance alors à ses trousses une foule en colère.

Kain, comprenant enfin tout, tue et se repaît du sang de ses attaquants, tandis qu'il réalise à quel point il s'est fait duper au cours de sa quête: La Nemesis n'existait que dans un unique but: forcer Kain à remonter le temps, et tuer son maître avant qu'elle ne puisse nuire, mais ce faisant, le monstre qu'était devenu William mourrait en martyr, et sa mort devait déclencher une terrible chasse aux vampires; ainsi, Moebius, cible de Kain car étant membre du Cercle, était assuré que son ennemi soit également anéanti par la vindicte populaire.

En réalité, c'est Moebius qui a fait de William le Juste ce tyran; dans l'unique but qu'il soit assassiné par Kain; la Nemesis comme William le Juste n'étaient en réalité que des pions dans le jeu de Moebius.

Fuyant la colère de Kain, et jetant à ses trousses des créatures impuissantes à l'arrêter, Moebius, en désespoir de cause, fini par invoquer un double de Kain; le combat tourne vite en faveur du véritable Kain, qui détruit son double, et se retrouve seul face à Moebius.

Le gardien du temps tente alors une dernière provocation: "J'ai vu ton destin, Kain, il dit que tu mourras !" Ce à quoi Kain répond: "Mais je suis déjà mort, tout comme toi..." et joignant le geste à la parole, il décapite le gardien.

Récupérant le sablier de Moebius, Kain s'envole donc pour les Piliers.

Arrivant en pleine nuit, il entend des voix; se cachant alors derrière un Pilier, Kain assiste à une conversation entre Anarcroft et Mortanius, les deux derniers membres survivants du Cercle.

Anarcroft reproche à Mortanius d'avoir organisé l'assassinat de Kain, et de l'avoir transformé en ce qu'il est: "un monstre"; et surtout, de l'avoir lancé contre le Cercle.

Mortanius ne nie pas, et se défend en répliquant que ces actes étaient nécessaires, et que le Cercle ayant failli, étant corrompu, tous ses membres devaient mourir; Anarcroft se moque alors de Mortanius et lui révèle sa vision des choses: "Imbécile ! Le Cercle existe pour nous, nous n'existons par pour lui !"

Il explique à Mortanius que les pouvoirs dont ils disposent leur permettraient de sauver ou de damner Nosgoth, à leur guise; puis il propose à Mortanius de le rejoindre, sous peine de mourir.

Mortanius refuse de suivre Anarcroft, qui l'attaque, cependant, Mortanius est bien plus puissant, et tue Anarcroft qui est projeté contre le Pilier derrière lequel s'est dissimulé Kain; c'est le moment que choisi celui-ci pour se dévoiler.

Kain menace Mortanius de son épée et lui annonce que puisque le Cercle est destiné à mourir, son tour est désormais venu; Mortanius annonce qu'il assumera son destin, mais prévient Kain que sa propre mort devra être suivie d'une autre.

Le combat entre Kain et Mortanius au pieds des Piliers tourne court, Mortanius ne se défend pas réellement; et très vite, celui-ci se transforme en une énorme créature cornue, qui révèle au vampire que tous les évènements qui se sont déroulés depuis le meurtre d'Ariel ont été planifiés: "Le meurtre d'Ariel, et toutes ses conséquences, soigneusement calculées"; le démon révèle à Kain que depuis l'origine, celui-ci n'était qu'un simple pion au service d'un plan plus vaste; Kain lance alors son cri de guerre: "Vae Victis !" et détruit le démon grâce à la Soul Reaver.

Enfin, la vérité se fait jour : Kain n'a pas été choisi au hasard pour détruire le Cercle. Chaque Pilier choisit son maître, et lorsque Ariel, gardienne du pilier de l'Équilibre, le plus important des Piliers, a été assassinée, le Pilier a désigné un nouveau maître: Kain; le dernier membre du Cercle.

Le Cercle a été corrompu par l'influence néfaste de Nubraptor, et Kain a été désigné pour en tuer tous les membres, seul moyen de restaurer les Piliers; cependant, cette quête devait fatalement amener Kain vers sa propre mort, car lui également doit mourir pour que le Pilier de l'Équilibre, et le Cercle tout entier, puisse être restauré.

La fin du jeu laisse libre choix au joueur de choisir la voie qu'il veut emprunter: Kain peut se sacrifier, et dans ce cas, Nosgoth sera enfin sauvée; et Ariel prononcera le discours d'épilogue ; ou alors, Kain peut décider de ne pas se sacrifier, dans ce cas, Nosgoth sombrera dans le chaos.

(À noter que dans la série des Blood Omen/Soul Reaver, Kain a fait le choix de ne pas se sacrifier)

Armes, armures, objets et sortilèges[modifier | modifier le code]

Au cours de son long périple, Kain devra apprendre à manier de nombreux équipements et sorts, certains seront indispensables pour terminer le jeu.

Armes[modifier | modifier le code]

Épée en fer: L'épée en fer est l'arme de base de Kain; l'épée est une arme standard, efficace contre tout type d'ennemi. Cependant, très rapidement au cours du jeu, elle deviendra obsolète et ne vous servira plus.

Vous démarrez le jeu avec l'épée en fer en votre possession.

Masse: La masse est la première arme que vous obtiendrez au cours de votre quête (si l'on excepte l'épée, que vous avez dès le début du jeu); la masse est l'une des deux armes indispensables à posséder pour progresser dans le jeu.

Avec elle, vous pouvez détruire des rochers, ainsi que des coffres verrouillés. La masse est également extrêmement efficace contre tous les ennemis humains, car un simple enchaînement assommera n'importe quel adversaire, vous permettant ainsi de boire son sang sans risque; cette arme s'avère un allié de choix contre les ennemis puissants, comme les soldats de la Nemesis.

En revanche, la masse s'avère pratiquement inutile contre toutes les créatures non humaines, préférez donc une autre arme lorsque vous en affrontez.

La masse est obtenue après la victoire face à Nupraptor, dans une pièce que vous ne pourrez pas quitter à moins de détruire les rochers qui vous entourent.

Les haches: Les haches sont la première arme que vous obtiendrez qui vous empêche de lancer des sorts ou d'utiliser des objets, car tout simplement, vos deux mains sont occupées.

Les haches sont la seconde arme dont la possession est absolument indispensable afin de progresser: en effet, avec les haches en votre possession, vous pourrez couper les arbres qui entraveront votre route.

Au combat, les haches se révèlent très puissantes contre tout type de créature, cependant, leur lenteur d'action est un handicap face aux adversaires rapides.

Les haches possèdent deux attaques d'enchaînement: la première, se produit lorsque vous pressez plusieurs fois rapidement la touche d'attaque, Kain se mettra alors à tourbillonner, balançant ses armes dans tous les sens; durant cet enchaînement, vous pourrez vous déplacer, et ainsi aller ratiboiser un ennemi.

Le second enchaînement est produit en appuyant en rythme sur la touche lorsque vous attaquez normalement, Kain effectuera donc plusieurs attaques à la hache, plus rapides que les attaques ordinaires, mais vous ne pourrez pas bouger pendant ce temps.

En plus de leur lenteur, les haches sont rapidement dépassées en termes de puissance et deviennent, à l'instant de l'épée de fer, obsolètes.

Les haches sont obtenues après que Kain ait du fuir Malek dans son Bastion; l'arme se trouve à côté de vous et est nécessaire pour quitter la zone (un arbre bloque le chemin).

L'épée de feu: L'épée de feu est certainement l'arme que vous utiliserez durant tout le reste du jeu: puissante, rapide, cette arme réuni toutes les qualités des précédentes armes.

Lorsque vous frappez avec cette arme, un son particulier est joué et elle émet des flammes, même lorsque vous ne touchez personne.

Très puissante, l'épée de feu reste LA valeur sure du jeu, en ce sens qu'elle est très efficace contre tous les types d'ennemis, humains comme créatures surnaturelles; et est même toute indiquée face aux différents boss.

L'épée de feu possède cependant un défaut: tuer un ennemi avec le fera se désintégrer dans les flammes, vous empêchant par conséquent de boire son sang s'il s'agit d'un humain; en revanche, ce défaut s'avère être un excellent moyen d'affronter les créatures capables de se régénérer, car en les désintégrant, elles mourront pour de bon.

La puissance de l'épée de feu n'est surpassée que par une seule arme^: l'Éclateur d'âmes.

Vous obtiendrez l'épée de feu dans l'une des maisons du marais de Termagent, avant d'aller voir Vorador dans son manoir.

L'Éclateur d'âmes : Arme ultime de Blood Omen, l'Éclateur d'âmes est une arme légendaire, perdue durant des siècles.

Avec les haches, l'Éclateur d'âme est la seule autre arme qui vous empêche d'utiliser magie et objets car elle se manie à deux mains.

l'Éclateur d'âmes émet un son particulièrement reconnaissable lorsque vous portez des coups avec; contrairement aux autres armes, il ne possède pas d'enchaînement.

Incroyablement puissant, l'Éclateur d'âmes peut anéantir en un seul coup n'importe quel ennemi du jeu, même les plus puissants, à l'exception très notable des boss; cependant, même contre les boss, cette arme s'avère terriblement efficace. Un ennemi tué par l'Éclateur d'âmes explose en une gerbe de sang et de chair, vous empêchant naturellement de boire son sang s'il s'agit d'un humain.

Le défaut majeur de cette arme, est qu'il consomme votre magie pour infliger des dégâts; ainsi, plus l'ennemi est puissant, plus l'attaque consommera de votre jauge de magie; allant même jusqu'à la vider entièrement pour certains adversaires; lorsque vous attaquez un ennemi avec l'Éclateur d'âme et une jauge de magie vide, vous n'infligerez pas plus de dégâts qu'avec l'épée de fer.

L'Éclateur d'âmes est obtenu dans les sous-sols de la cathédrale d'Avernus.

Armures[modifier | modifier le code]

Armure de fer: La première armure du jeu, possédée dès le début par Kain, à l'instar de l'épée de fer; l'armure de fer confère au vampire une protection élevée ainsi qu'une résistance au feu.

Armure d'os: L'armure d'os confère à Kain une protection modérée. Lorsqu'il la porte, les morts-vivants de rang inférieur (squelettes, ombres) ne l'attaquent pas, à moins qu'il ne les agresse.

L'armure d'os est obtenue dans l'un des sous-sol des maisons de Coorhagen.

Armure du chaos: Sans conteste l'armure la plus utile du jeu, l'armure du chaos confère à Kain une protection modérée, mais son avantage majeur est que lorsque Kain subit une attaque au corps à corps, son agresseur subit une quantité de dégâts équivalente; ce qui peut bien entendu entraîner rapidement la mort de l'attaquant.

Face aux ennemis humains, cette armure permet, si l'on est en face d'adversaires très rapides et ou résistants, de pouvoir les vider de leur sang rapidement.

L'armure du chaos est obtenue dans le manoir de Vorador.

Armure de chair: L'armure de chair confère une protection très faible à Kain. Cependant, en portant cette armure, Kain peut se concentrer sur le carnage sans perdre de temps à boire le sang, car l'armure se nourrit elle-même à la mort de ses ennemis.

L'armure de chair constitue une excellente combinaison lorsqu'elle est utilisée de pair avec les doubles haches.

La quantité de sang bue par l'armure de chair restaure un montant moins élevé de santé ou de magie que si Kain boit lui-même le sang de ses victimes.

Cette armure possède néanmoins un énorme défaut: puisqu'elle boit automatiquement le sang des victimes de Kain, il peut arriver qu'elle absorbe du sang néfaste (noir, vert).

L'armure de chair est obtenue à l'intérieur du complexe de l'Eden Noir.

Armure spectrale: Dernière armure du jeu ; l'armure spectrale voit ses capacités affectées par le cycle jour/nuit: lorsque 'il fait jour, la protection accordée par l'armure spectrale est inférieure à celle de l'armure de chair; lorsqu'il fait nuit, l'armure spectrale confère une résistance supérieure à celle de l'armure de fer.

Lorsqu'il la porte, Kain prend une apparence spectrale, semblable à celle des fantômes que vous croisez dans les bâtiments.

Autre capacité, et non des moindres: lorsque Kain porte cette armure, de jour comme de nuit; tous les dégâts qu'il subit sont divisés entre sa jauge de vie et sa jauge de magie, ainsi, vous subirez moins de dégâts susceptibles de vous tuer, mais face à un ennemi puissant, le moindre coup pourra entièrement vider votre jauge de magie.

L'armure spectrale est obtenue dans les bas-fonds de la Cathédrale d'Avernus; dans la pièce même ou Malek fut maudit par Mortanius.

Voix[modifier | modifier le code]

Voix américaines[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]