BloodRayne (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

BloodRayne

Titre original BloodRayne
Réalisation Uwe Boll
Scénario Guinevere Turner
Acteurs principaux
Sociétés de production Boll Kino Beteiligungs GmbH & Co. KG
Herold Productions
Pays d’origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film d'horreur
Fantasy
Sortie 2005
Durée 95 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

BloodRayne est un film germano-américain réalisé par Uwe Boll, sorti en 2005 au Canada. Distribué en France depuis mai 2008[réf. nécessaire].

Ce film est censé être inspiré du jeu vidéo du même nom. Les évènements du film prennent place deux siècles avant ceux du jeu.

Ce film donna lieu à une suite BloodRayne II: Deliverance sorti directement en DVD en Allemagne.

En 2010 Bloodrayne: The Third Reich, troisième volet des aventures de Rayne sort directement en DVD lui aussi[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Roumanie, XVIIIe siècle. Mi-humaine mi-vampire après le viol et le meurtre de sa mère par le roi des vampires Kagan (Ben Kingsley), Rayne (Kristanna Loken) est élevée dans un cirque. Elle y découvre sa vraie nature, mais refuse de tuer des innocents pour étancher sa soif de sang : elle décide alors de se nourrir de vampires et devient BloodRayne. Approchée par Sebastian et Vladimir, deux chasseurs de vampires, elle se joint à la société secrète Brimstone pour tenter d’éliminer son père. Ce dernier convoite trois reliques légendaires qui permettraient aux vampires de prendre le contrôle de la Terre…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Le film a eu six nominations aux Razzie Awards 2006 sans en remporter aucun :

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le tournage s'est déroulé au château de Bran, près de Brașov, ainsi qu'aux studios MediaPro de Bucarest, en Roumanie.
  • Le film sera suivi en 2008 par BloodRayne 2, toujours réalisé par Uwe Boll.
  • Les prostituées à moitié dévêtues qu'on peut voir dans la scène avec Leonid sont de véritables prostituées roumaines. Le cinéaste a déclaré lors du festival de Stockholm que ça coûtait moins cher d'engager des prostituées plutôt que de véritables actrices[2].
  • Prévu initialement pour être exploité dans 2500 salles aux États-Unis, le film fut finalement projeté dans 1600 salles après que de nombreux exploitants l'eurent refusé au vu des mauvaises critiques dont il était l'objet.
  • Au mois de décembre 2006, le film était 69e au classement des 100 plus mauvais films, d'après le vote des visiteurs de l'Internet Movie Database en obtenant une note de 2.5/10 pour 7 692 votes.
  • Au mois de juillet 2009, le film était 6e au classement des 50 plus mauvais films, d'après le vote des internautes de Allo-ciné avec une note de 0.68 / 5.
  • Le réalisateur Uwe Boll est un habitué des adaptations de jeu vidéo. On lui doit déjà celles de House of the Dead (2003) et Alone in the Dark (2005), et une adaptation de Far Cry est également prévue pour 2008. Au vu de la piètre qualité de ses films et de sa capacité à obtenir des financements, les critiques de cinémas le surnommèrent "le nouvel Ed Wood"[3]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]