Blokus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Blokus
jeu de société
Blokus and Minos.JPG
Blokus et Minos à la Maison des jeux de St-Fons
{{{licence}}}
Autre nom Minos
Auteur Bernard Tavitian
Éditeur Sekkoïa
Date de 1re édition 2000
Distributeurs
Belgique Hodin
Canada Jeux Alary
France Winning Moves
Suisse Delirium Ludens
Format grande boîte
Mécanismes placement
blocage
Joueur(s) 2 à 4
Âge à partir de 7 ans
Durée annoncée env. 20 minutes
habileté
physique

 Non
 réflexion
décision

 Oui
générateur
de hasard

 Non
info. compl.
et parfaite

 Oui
BlokusTiles.svg
Les 21 pièces de Blokus

Blokus est un jeu de société créé par Bernard Tavitian en 2000, édité par Sekkoïa et distribué en France par Winning Moves.

Pour 2 à 4 joueurs, à partir de 7 ans pour environ 20 minutes.

Principe général[modifier | modifier le code]

Les joueurs disposent tous d'un jeu de pièces identiques en début de partie. Chaque joueur à son tour place une de ses pièces sur le tablier en respectant les règles de pose. Lorsque plus aucun joueur ne peut poser de pièce, la partie s'achève et on compte les points.

Règle du jeu[modifier | modifier le code]

Matériel[modifier | modifier le code]

  • 1 tablier de jeu composé de 400 cases (20x20)
  • 4 jeux de 21 pièces en 4 couleurs ; chaque jeu est composé de 12 pentominos, 5 tétrominos, 2 triominos, 1 domino et 1 carré simple.

Mise en place[modifier | modifier le code]

Au départ, le tablier est vide de toute pièce. Chaque joueur reçoit un jeu de pièces qu'il dispose devant lui comme il le souhaite. Les joueurs sont placés autour de la table dans l'ordre suivant : bleu, jaune, rouge, vert. Chacun a devant lui un coin du tablier de jeu.

But du jeu[modifier | modifier le code]

Placer le plus de pièces possible. Les pièces restant en main à la fin de la partie détermineront un score négatif.

Déroulement[modifier | modifier le code]

On joue officiellement selon l'ordre suivant : bleu, jaune, rouge, vert.

Le premier joueur (bleu) place une de ses 21 pièces sur le tablier. Cette première pièce doit recouvrir la case d'angle du plateau qui est devant lui. Jaune, Rouge puis Vert font de même.

Les pièces posées par la suite doivent toucher par au moins un angle d'une pièce de même couleur. Mais des pièces de même couleur ne peuvent jamais se toucher par un côté.

Fin de partie et vainqueur[modifier | modifier le code]

Dès qu'un joueur ne peut plus jouer de pièce, il abandonne. Il est possible qu'un joueur qui peut encore placer des pièces joue seul plusieurs fois de suite à la fin de la partie.

Lorsque tous les joueurs ont abandonné, la partie est terminée.

Le vainqueur est alors celui qui a le score le plus élevé. Chaque joueur marque :

  • -1 point par carré non posé (un pentamino qui resterait en main fait donc perdre 5 points)
  • 15 points si on a posé toutes ses pièces + 5 autres points si la dernière pièce posée était le petit carré.

Variantes[modifier | modifier le code]

Jeu en équipe
À quatre joueurs, on peut jouer en association. Les joueurs associés se placent face à face
Contact rapide
Au lieu de poser sa première pièce en recouvrant une case de coin, on peut adopter une variante qui consiste à recouvrir une case placée à la cinquième ligne et cinquième colonne en partant du coin.

Compétitions[modifier | modifier le code]

Le jeu est devenu très populaire et des nombreuses compétitions sont organisées dans plusieurs pays (France, Canada, États-Unis, Australie…).

Jusqu'au 18 mai 2012, sur le site blokus.com, un classement était établi en temps réel pour les joueurs en ligne et des tournois sont régulièrement organisés. Le site a été fermé par Mattel, disant "il ne répond pas à nos normes de jouabilité"[1].

Depuis 2006, chaque année, deux tournois confèrent le titre de « champion de Blokus » : un tournoi européen et un autre sur le continent américain.

Les tournois européens ont eu lieu en France (Parthenay 2006, Provins 2007) et en Belgique (Brabant-Wallon 2008, 2009, 2010, 2011,2013, Dinant en 2012). Les tournois américains ont eu lieu à Ottawa (2007), Montréal (2008), Toronto (2011) et Chicago (2012)

Blokus duo[modifier | modifier le code]

Blokus duo est une adaptation de Blokus pour deux joueurs. Les pièces sont plus petites et le tablier ne mesure que 196 cases (14x14).

Les règles sont identiques à celles de Blokus. Toutefois, le point de départ de chaque joueur est placé comme dans la variante "contact rapide" à 5 cases du coin en diagonale. Les deux joueurs doivent donc commencer chacun sur un des deux points prédéterminés sur le plateau de jeu. Ces deux points sont clairement indiqués et se font face.

Blokus trigon[modifier | modifier le code]

Blokus trigon reprend le même principe que Blokus mais avec des pièces formées de 1 à 6 triangles équilatéraux adjacents.

Chaque joueur dispose de 22 pièces :

  • 12 pièces formées de 6 triangles
  • 4 pièces formées de 5 triangles
  • 3 pièces formées de 4 triangles
  • 1 pièce formée de 3 triangles
  • 1 pièce formée de 2 triangles
  • 1 pièce formée du triangle seul

Le tablier est un hexagone composé de 486 cases triangulaires. Chaque côté compte 9 triangles. Les points de départ sont situés au centre de la quatrième ligne de chacun des six côtés. Il existe donc 6 points de départ et chaque joueur peut choisir librement son point de départ à son tour d'entrer en jeu.

Blokus trigon est plus adapté que son aîné au jeu à trois joueurs. En effet, il est possible d'éliminer une couleur et la ligne la plus à l'extérieur afin de ne jouer qu'a trois joueurs.

Blokus 3D[modifier | modifier le code]

Blokus 3D est particulier au sein de la famille des jeux "Blokus": il reprend en effet le design général, les couleurs et les formes "Tétris" de Blokus, tout en proposant un concept de jeu tiré du jeu Rumis. Les deux jeux sont d'ailleurs du même auteur Stefan Kögl.

L'objectif consiste à empiler des pièces afin de faire en sorte d'avoir la majorité des cubes situés sur le dessus à la fin de la partie.

Récompense[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]