Bloc de gypse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Construction d'un mur par blocs de gypse.

Le bloc de gypse est un matériau de construction léger massif composé de gypse solide, utilisé pour la construction et résistant au feu. Les blocs de gypse se composent de plâtre, d'eau et, dans certains cas, d'additifs tels que des fibres de bois ou d'autres fibres végétales qui leur confèrent une solidité accrue. Les cloisons de séparation faites à partir de blocs de gypse n'exigent aucune sous-structure pour la construction.

Fabrication[modifier | modifier le code]

Un bloc de gypse est composé de plâtre et d'eau. Le processus de fabrication[1] est automatisé dans les usines, dans lesquelles le gypse brut (CaSO4·2H2O) est fondu et séché, puis réchauffé pour enlever trois-quarts de l'eau liée et ainsi transformée en hemihydrate de sulfate de calcium (CaSO4. ½ H2O), aussi connu comme sous le nom de plâtre de gypse, stuc, gypse ou plâtre calciné. Ce processus se nomme également calcination. Le plâtre est alors mélangé à de l'eau, remué puis versé dans des moules pour former des blocs de gypse en formats standards, avec des noyaux ronds ou carrés ouverts pour éclairer le poids et pour conserver des matériaux[Quoi ?]. Chaque bloc est moulé avec rainure et languette sur chacun de ses côtés pour permettre un assemblage rapide et facile. Encore humide, les blocs de gypse sont démoulés puis séchés dans des chambres prévues à cet effet. Les blocs secs de gypse sont empaquetés en usine, puis transportés vers des entrepôts ou chantiers de construction.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les blocs de gypse sont manufacturés selon les normes européennes et britanniques EN 12859. Les dimensions des blocs de gypse selon la norme européenne incluent une longueur de 666 millimètres, et une taille de 500 millimètres. Trois blocs font ainsi un mètre carré. Les blocs de gypse varient selon l'épaisseur, la densité et le type de matériau utilisé. Aux États-Unis, les blocs sont fabriqués en 2", 3", 4" et 6" d'épaisseur[2]. En Europe, ils sont fabriqués par 60 millimètres, 70 millimètres, 80 millimètres ou 100 millimètres d'épaisseur. Pour la construction de bâtiments résidentiels européens, des blocs épais de 80 ou 100 millimètres sont régulièrement utilisés.

Pour la construction, il existe en particulier deux densités importantes :

  • la densité brute moyenne du de 850 kg/m³ au de 1,100³ kg/m (des blocs de couleur blanche, appropriés à l'utilisation standard)
  • les blocs bruts à haute densité de 1,100 kg / m³ à 1.500 kg / m³(couleur rougeâtre, convient aux murs avec des exigences plus élevées de performance acoustique). Les dimensions de ces blocs sont d'une longueur de 500 millimètres, et d'une taille de 500 millimètres. Quatre blocs font ainsi 1 m². Pour les zones humides comme les cuisines domestiques, salles de bains et les blocs hydrauliques des caves (la plupart du temps avec une couleur bleuâtre) sont disponibles.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Les blocs de gypse combinent les avantages de la maçonnerie classique à la construction moderne de plaque de plâtre. Semblable à la maçonnerie, les murs construits en blocs de gypse sont stables et fortement renforcés. Puisqu'aucun mortier, sable ou plâtre n'est employé, les murs sont (presque) construits sans eau, comme les plaques de plâtre.

Résistance au feu[modifier | modifier le code]

Le gypse est un minéral et matériau de construction non-combustible (matériau de construction de classe A1 selon le DIN 4102 allemand, l'EN 13501 européenne ou les BS 476 britanniques ou l'ASTM E119 américain) composé de dihydrate de sulfate de calcium (CaSO4·2H2O). En raison de l'eau stockée dans le gypse, il s'agit d'un bon matériau de protection contre les incendies. En cas d'incendie, les cristaux des blocs se vaporisent, ce qui ralentit la propagation du feu. Les blocs massifs de gypse ont un haut niveau de protection passive contre les incendies : une épaisseur de 60 millimètres offre 30 minutes de résistance au feu (F30-A selon la norme allemande DIN 4102, l'EN 13501 européenne ou les BS 476 britanniques). Des blocs de 80 mm offrent 120 minutes de résistance au feu (F120-A) et les blocs de 100 mm résistent au feu pendant trois heures (F180-A).

États-Unis et Europe[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, les blocs de gypse étaient généralement utilisés au début du XXe siècle (1900-1926), mais à la fin des années 1920, une grande partie a été remplacée par des panneaux muraux de gypse, bloc de béton et plaque de plâtre encadrée. Des blocs de gypse ne sont plus fabriqués aux États-Unis. En Europe, les blocs de gypse sont encore très utilisés et gagnent en popularité en guise de matériau de construction avec les émissions très basses des composés organiques volatils, extrêmement valeurs basses de rayonnement et une valeur du pH neutre qui contribuent à un environnement sain.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gypsum Block and Tile. Twentieth-century Building Materials: History and Conservation., Escherich, Susan M.,‎ 1995
  • Masonry Design and Detailing for Architects, Engineers and Builders., Beall, Christine .,‎ 1987
  • Architectural Graphic Standards., Ramsey, Charles George; Sleeper, Harold Reeve.,‎ 1951

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ecofys, Fraunhofer Institute for Systems and Innovation Research et Öko-Institut, « Methodology for the free allocation of emission allowances in the EU ETS post 2012. Sector report for the gypsum industry. » [PDF], European Commission,‎ Novembre 2009 (consulté le 3 juillet 2012), p. 8
  2. (en) Escherich, Susan M., Gypsum Block and Tile. Twentieth-century Building Materials: History and Conservation, McGraw-Hill,‎ 1995, 168–172 p.