Blizzard de Chicago de 1979

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le blizzard de Chicago de 1979 a été une tempête de neige majeure qui a touché du 13 au 14 janvier 1979 la région de Chicago, le nord de l'Illinois et le nord-ouest de l'Indiana aux États-Unis. 41,9 cm de neige sont tombés le 13 janvier, établissant un nouveau record de neige en une seule journée. À la fin du deuxième jour, 47,8 cm de neige était tombé.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Le froid et la neige continue de l'hiver a entraîné d'importantes complications sur le réseau des transports en commun du Chicago Transit Authority, particulièrement pour le métro aérien dans downtown Chicago, les rails étant gelés. Les banlieusards ont dû prendre les bus pour se rendre au travail. Cela a abouti à plusieurs heures de navette. Les autobus ont été embouteillés, et de nombreux détours étaient nécessaires pour éviter les tas de neige dans les rues. Beaucoup de gens avaient leurs voitures enfouies sous la neige durant tout l'hiver.

La réponse du gouvernement de Michael Bilandic, alors maire de l'époque était si lamentable concernant les blocages des transports et autres problèmes liés à ces intempéries que ça a abouti à l'élection de Jane Byrne, la première femme maire de Chicago. Lors d'une élection spéciale, elle a battu Michael Bilandic qui avait pris le relais suite à la mort du maire Richard J. Daley.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]