Blitz Basic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Blitz3D
Auteur Blitz Research Ltd
Développeur Marc Sibly
Paradigme Impérative
Système d'exploitation Windows
Licence Commercial
Site web http://www.blitzbasic.com
BlitzMax
Auteur Blitz Research Ltd
Développeur Marc Sibly
Paradigme Impérative
A influencé BlitzMax
Système d'exploitation Windows, Linux, Mac OS
Licence Commercial
Site web http://www.blitzbasic.com

BlitzBasic désigne à la fois le langage de programmation de type BASIC et l'Environnement de développement intégré du même nom, pour les plateformes AmigaOS et Windows.

Néanmoins la version AmigaOS de BlitzBasic, Blitz2, est disponible gratuitement aujourd'hui. La version Amiga n'est plus développée depuis sa version 68x00, mais le système de bibliothèques utilisé par les fonctions du BlitzBasic permettent un semblant de maintien du langage, et son utilisation sur des systèmes à base de PPC. Les versions Windows sont bien plus utilisées car basées sur le moteur DirectX.

BlitzMax est le nouveau Langage de programmation BlitzBasic multi-plateformes (Mac OS, Linux, Windows)

Détail des logiciels BlitzBasic[modifier | modifier le code]

  • BlitzBasic est un langage compilé dérivé du QBasic. Nous pouvons développer avec grâce aux environnements suivants :
    • Blitz2 (AmigaOS) : il permet de faire de la 2D simplement.
    • Blitz2d (Windows) : permet de faire de la 2D très simplement.
    • Blitz3d (Windows) : permet de faire très simplement de la 3D, en utilisant le moteur DirectX 7.0
      • Blitz3D SDK (Windows) : permet d'utiliser le moteur de Blitz3D en C, C++, C#, BlitzMax et PureBasic
    • BlitzPlus (Windows) : permet de faire de la 2D et de créer des GUI Windows
    • BlitzMax (Mac OS, Linux, Windows) : permet de créer des applications dans chacun de ces Systèmes d'exploitation, le code source étant portable d'un compilateur à un autre.

Extensions fournies par la communauté[modifier | modifier le code]

Sous windows, Blitz3D permet d'interagir avec des DLL, et d'intégrer des "userlibs", c'est-à-dire des bibliothèques personnelles. La communauté (très active) a ainsi développé de nombreuses bibliothèques pour étendre les capacités initiales du système. Ainsi des moteurs physiques, graphiques, de gestion de périphériques, de particules, et des parseurs pour des metalangages tels que le LUA ou le XML ont vu leur apparition[1].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.blitzbasic.com/codearcs/codearcs.php