Blindage espacé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Blindage espacé d'un PzKpfw IV
Blindage espacé

Un blindage est dit espacé lorsqu'il est composé de plusieurs plaques séparées par un espace vide.

Lorsqu'il est incliné, il réduit le pouvoir de pénétration des obus, car après avoir pénétré chaque plaque, ceux-ci ont tendance à se renverser, dévier, se déformer ou se désintégrer. Lorsqu'il n'est pas incliné, il augmente la protection offerte par rapport à un blindage continu, car les obus explosifs explosent avant d'atteindre les plaques intérieures. Il a été employé depuis la Première Guerre mondiale, où il a été utilisé sur les chars Schneider CA1 et Saint Chamond. Beaucoup de chars allemands du début de la Seconde Guerre mondiale avaient un blindage espacé au niveau de la jupe (Schürzen), ce qui leur permettait de rendre leur blindage mince latéral plus efficace contre les attaques antichars.

Le principe du blindage espacé protège contre les obus antichars HEAT (High Explosive Anti-Tank) qui créent un jet concentré de métal en fusion, très efficace au point d'impact, mais beaucoup moins au-delà.

Un blindage relativement mince, ou même beaucoup plus léger, un blindage cage, peut être fixé sur les jupes latérales ou sur la tourelle des chars et des véhicules blindés. Cette armure légère fait exploser l'ogive prématurément, si bien que le jet de métal fondu démarre bien avant l'armure principale, devenant relativement inefficace. Fabriqué en usine ou improvisé sur le champ de bataille, il a été introduit durant la Seconde Guerre mondiale pour se protéger suite à l'apparition des Bazooka, Panzerfaust, et contre les obus HEAT.

En réponse aux ogives HEAT de plus en plus efficaces, un blindage espacé intégral a été réintroduit dans les années 1960 sur les chars allemands Leopard 1. Il comporte des espaces creux à l'intérieur, ce qui augmente la distance entre l'extérieur du véhicule et l'intérieur pour un poids donné de blindage, et donc réduit la puissance de pénétration de la charge creuse. Parfois, les surfaces intérieures de ces cavités sont inclinées, présentant des angles de la trajectoire prévue de l'obus à charge creuse, afin de continuer à dissiper sa puissance. On peut avoir par exemple, pour un poids donné de blindage, deux couches de 15 cm d'épaisseur au lieu d'une seule 30 cm, procurant une bien meilleure protection contre les charges creuses.

Aujourd'hui, les véhicules blindés légers sont équipés de blindage cage, et quelques chars de combat principaux disposent de jupes en caoutchouc pour protéger leurs suspensions relativement fragiles et leur ventre à l'avant.

Le bouclier Whipple utilise le principe du blindage espacé pour protéger les engins spatiaux contre les impacts de micrométéorites hypervéloces. L'impact avec la première paroi fond ou fragmente la particule incidente, dispersant ainsi son impact sur une zone plus large de la paroi intérieure plus épaisse.