Blies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

49° 06′ 52″ N 7° 04′ 01″ E / 49.11444, 7.06694

Blies
La Blies près de Bliesbruck.
La Blies près de Bliesbruck.
Caractéristiques
Longueur 99,5 km [1]
Bassin 1 930 km2
Bassin collecteur Rhin
Débit moyen 20,7 m3/s (Sarreguemines) [2]
Cours
Confluence la Sarre
· Localisation Sarreguemines
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Allemagne Allemagne, Drapeau de la France France
Principales villes Saint-Wendel, Ottweiler, Neunkirchen, Blieskastel, Sarreguemines

La Blies est une rivière franco-allemande, prenant source dans les montages du Hunsrück et traversant les villes de Saint-Wendel, Ottweiler, Neunkirchen, Blieskastel (une des villes nommées en fonction de la rivière) en Allemagne et de Sarreguemines, dans le département de la Moselle, où elle rejoint la Sarre.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte du cours de la Blies et de ses affluents

La longueur de son cours d'eau est de 99,5 km dont 19,8 km en France[1].

Hydrologie[modifier | modifier le code]

À son confluent à Sarreguemines, la Blies a un débit moyen légèrement supérieur à celui de la Sarre.

La Blies est de loin l'affluent le plus important de la Sarre. Son débit a été observé durant une période de 30 ans (1977-2007), à Bliesbruck, localité du département de la Moselle située à une quinzaine de km en amont de son confluent à Sarreguemines[2]. Le bassin versant de la rivière est à cet endroit de 1 930 km2 soit plus ou moins 95 % de l'entièreté du bassin.

Le module de la rivière à Bliesbruck est de 18,2 m3/s.

La Blies présente des fluctuations saisonnières nettement moindres que la Sarre qu'elle contribue donc à régulariser, avec des hautes eaux d'hiver-printemps portant le débit mensuel moyen à un niveau de 20,7 à 32,0 m3/s, de décembre à avril inclus (avec un maximum en février), et des basses eaux d'été, de juillet à septembre inclus, avec un minimum mensuel moyen de 8,26 au mois d'août (contre 4 m3 seulement pour la Sarre à Sarreguemines).

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : Bliesbruck - données calculées sur 30 ans[2]
(données calculées sur 30 ans)

En période d'étiage, le VCN3 peut chuter jusque 3,7 m3 (1,8 m3 pour la Sarre), en cas de période quinquennale sèche, ce qui reste très confortable pour la région.

Les crues sont moindres que celles des autres rivières du nord du bassin de la Moselle en Lorraine. Le QIX 10 est de 210 m3/s, le QIX 20 vaut 240 m3/s tandis que le QIX 50 se monte à 280 m3. Les QIX 2 et QIX 5 valent quant à eux respectivement 130 et 180 m3.

Cependant le débit instantané maximal enregistré a été de 466 m3/s le 21 décembre 1993, et la valeur journalière maximale était de 344 m3/s le lendemain. Ces crues semblent avoir été tout à fait exceptionnelles, puisque dépassant le QIX 50 de près de 50 %.

La Blies est une rivière moyennement abondante. La lame d'eau écoulée dans son bassin versant est de 298 millimètres annuellement, ce qui est un peu inférieur à la moyenne d'ensemble de la France tous bassins confondus (plus ou moins 320 millimètres), ainsi qu'à celle du bassin français de la Sarre (319 mm), mais nettement inférieur à la moyenne de la totalité du bassin français de la Moselle (445 millimètres à Hauconcourt[3]). Le débit spécifique (ou Qsp) atteint 9,4 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références