Bleuniadur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ensemble Bleuniadur

Description de cette image, également commentée ci-après

Spectacle lors du festival Kastell Paol en juillet 2012.

Informations générales
Naissance Saint-Pol-de-Léon
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Danse bretonne, musique bretonne
Années actives Depuis 1978
Site officiel www.bleuniadur.com
Logo

Bleuniadur (Floraison), ensemble des Arts et Traditions Populaires du Léon, est un ballet de pays de musiques et de danses de Bretagne qui fut créé à Saint-Pol-de-Léon (Finistère) en 1978. C'est l'esprit de la région du Léon, à l'identité culturelle forte et l'ouverture sur le monde par la mer, qui a fondé Bleuniadur, entre tradition et modernité.

Historique[modifier | modifier le code]

Centre de recherche et de collectage du répertoire traditionnel[modifier | modifier le code]

Dans un premier temps il axa sa politique de développement culturel sur le collectage d’airs à danser et de danses du Léon, et la mise au point de spectacles de danse bretonne à partir des éléments recueillis à Saint-Pol-de-Léon, capitale historique du pays du Léon. Un travail artistique mais aussi ethnique (ethnologie de la culture).

Ensemble International[modifier | modifier le code]

L’Ensemble s’est progressivement doté de structures et a étendu ses activités vers 1984 (écoles de danse enfant, cours de vulgarisation adulte, formations de moniteurs, formation d’instituteurs, mise en place de stages de chant, de musique, de danse, de costumes et cycles de conférence) qui lui ont permis de fixer sa position de ballet de pays fédérant les communes du Haut-Léon. L'ouverture de Bleuniadur à une carrière internationale en 1996 a marqué un tournant dans sa politique de spectacle. Il est nommé Ensemble Départemental du Finistère en 1997. L’Ensemble a cherché à se rapprocher de l'expression traditionnelle afin de mettre en valeur l'âme bretonne dans son aspect le plus dépouillé et le plus envoûtant. Cette rigueur dans sa démarche a fait apparaitre une volonté de créer un groupe Breton de Haut Niveau. Soutenu par sa municipalité et le Conseil Régional de Bretagne et conseillé par le label CIOFF de Bretagne et de France, lié à l'Unesco, il s’est produit dans les plus grands festivals CIOFF ou IOV, de France et d’Europe (Allemagne, Angleterre, Suisse, Autriche, Tchécoslovaquie, Belgique, Pays de Galles, Paraguay, République tchèque, Pologne, Roumanie, Italie). En 2006 est organisée une tournée aux États-Unis, au festival de Folkmoot en Caroline du Nord. Il est élu meilleur groupe français en 23 ans d'existence du festival et confirment leur statut international. Pour leur spectacle 2010 "Deuit gannit" (Venez avec moi) ils sont accompagnés de Yann-Fañch Kemener et Gwelloc'h entre autres. Ils créent en 2011 un nouveau spectacle ("Tribulations", découvertes) avec Tribuil et Gwelloc'h, participent au festival d'Alnwick (Angleterre) et l'Ensemble est nommé citoyen d'honneur de la ville de Saint-Pol-de-Léon.

Spectacles[modifier | modifier le code]

Danses[modifier | modifier le code]

Les danses et les musiques de Bretagne ont de tous temps été l’expression identitaire de la société dans laquelle elles évoluaient. Instant privilégié de l’expression des individus qu’elles soudaient dans un moment heureux, elles accompagnaient toutes les étapes de la vie collective et en organisaient l’ordonnancement. La pratique de la danse et de la musique n’était pas réduite à un simple rôle récréatif, c’était la manifestation de l’ordre social de la société traditionnelle qui exprimait de façon communautaire, le statut de chaque individu.

Les chorégraphes de l’Ensemble ont pour consigne de ne jamais faire passer la forme avant le fond, aussi les chorégraphies mises en œuvres sont–elles là pour présenter les danses dans leurs divers aspects, en respectant les formes et les appuis, ainsi que l’esprit et le contexte dans lequel elles se sont élaborées et étaient exécutées. Cette rigueur dans la démarche, fait que c’est l’essence même de la danse bretonne qui est présentée.

Appartenant au fond ancien européen, les danses de la Basse-Bretagne, tant par leurs formes que par leurs appuis, sont immédiatement identifiables par tous les spectateurs. Les chorégraphes et maîtres de danses du ballet se sont particulièrement attachés à restituer les formes et les appuis les plus anciens et les plus typés de cette richesse culturelle. La forme ronde du schéma de la danse prédominante dans le répertoire de la basse Bretagne est très représentative. La ronde est l’expression d’une communauté qui ne peut s’exprimer que si chaque danseur est à sa juste place. L’individu y est à la fois accessoire et essentiel au fonctionnement du chant et de la danse.
Il propose également des danses issues de la culture de la Bretagne Gallèse, partie orientale de la Bretagne. Le répertoire ainsi présenté permet au public de connaître deux aspects fortement contrastés de la culture bretonne.

Musiques[modifier | modifier le code]

Les musiques qui accompagnent les suites de danses, sont harmonisées à la façon des petits ensembles musicaux qui accompagnaient la danse lorsqu’elle se déroulait dans son milieu traditionnel. Les musiciens travaillent leur interprétation, allant toujours aux racines des constituants stylistiques, afin que la restitution gestuelle soit très proche de la pratique du milieu traditionnel initial.

Costumes[modifier | modifier le code]

Le groupe enfants

Il a toujours porté un soin particulier à ses costumes. Pièces authentiques ou reconstitutions, il possède l’un des vestiaires les plus importants de Bretagne (2.500 pièces)[1].

L’ensemble présente l’évolution des six modes vestimentaires de Saint-Pol-de-Léon, sur une période de près de 150 ans. Ces modes sont les modes Chicolodenn, Taoledenn, Jenoss, Pagane, République et celles plus restreintes des populations des pêcheurs des côtes du Léon. Ces modes se déclinent en costumes de travail, de fête, de petit dimanche, de cérémonie et de pardon. Bleuniadur présente également des modes vestimentaires de la Baie du Kernic, modes vestimentaires colorées et hybrides du Léon et du Pays Pagan. Elles sont appelées modes Damas du nom du tissu vivement coloré qui en constitue le fond.
Outre l’ensemble de ces modes léonardes, Bleuniadur présente des modes de la montagne Cornouaillaise, qui furent portées sur le territoire du Léon en limite de la Cornouaille peu avant la guerre de 1914. Il présente la mode d’un tout petit terroir de la Cornouaille, la mode de Gouezec et de Saint-Thois, mode influencée par le pays Dardoup, le pays Glazick et les modes de Châteaulin, auquel s’est s’ajouter en 2003, le costume de La Feuillée-Brennilis de 1832.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Champion de Bretagne, 2e Catégorie
  • 1995 : 1er Prix danse traditionnelle au festival international Châteauneuf-du-Faou
  • 1995 : 1er prix danse traditionnelle au festival international de Concarneau
  • 1995 : 1er Prix de danse Plinn Spézet
  • 1996 : vice-champion de Bretagne, 1re Catégorie
  • 1996 : 1er Prix championnat de dérobée de Guingamp
  • 1997 : Champion de Plinn Individuel
  • 1999 : Meilleur ensemble du festival international de Brno
  • 2000 : Meilleur ensemble de Bretagne, toutes fédérations confondues, Trophée Bagadans du Festival des Vieilles Charrues Carhaix
  • 2000 : Prix du groupe le plus discipliné, prix de la ponctualité et de l’organisation, prix de la présentation la plus professionnelle du festival au Festival de Kolobreg
  • 2000 : Prix de la Musique, de la danse, des costumes, du haut niveau artistique, de la chorégraphie la plus élaborée et la plus adaptée à la forme originelle de la danse au Festival de Strzegom
  • 2001 : Médaille d’or de la Fédération française de danse (Champion de France F.F.D.) catégorie Duo, à Montluçon.
  • 2002 : Médaille d’argent du championnat de France de danse de la FFD, catégorie adolescents (Strollad Bleuniadur Gwenn)
  • 2003 : Lauréat du concours de chants traditionnels de Noël du Parc naturel régional d'Armorique (Bretagne)
  • 2003 : Médaille d’argent de la Fédération Française de Danse (Vice-Champion de France F.F.D.)
  • 2003 : Médaille d’Or en Musique, Hache d’Or (prix des médias) en Spectacle, Médaille de Bronze en Danse (catégorie "groupe stylisé"), Médaille de Bronze en Chant au Festival de Zakopane
  • 2004 : Médaille de bronze au Championnat de France F.F.D. catégorie solo
  • 2005 : Médaille de Bronze aux championnats de France FFD, catégorie adolescents
  • 2006 : Labelisation du CIOFF, représentant officiel de la France à l'étranger (catégorie "groupes stylisés")
  • 2007 : Médaille d'or au championnat de France de danse, catégorie adolescents
  • 2007 : Grand prix du festival international de Port-sur-Saône
  • 2007 : 2e au Festival interceltique de Lorient
  • 2008 : Médaille d'or au championnat de France FFD
  • 2009 : Médaille d'or au championnat de France F.F.D.
  • 2009 : Hermine d'or du Comité régional olympique et sportif
  • 2009 : Médaille d'or avec mention aux Rencontres chorégraphiques nationales à Montluçon (Allier)
  • 2010 : Labelisation CIOFF de l'ensemble enfants de Bleuniadur
  • 2011 : Médaille de bronze du groupe enfants au championnat de France à Montluçon

Discographie (DVD)[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Télégramme 31/05/2010 "Un patrimoine vestimentaire de 2.500 pièces"
  2. Le Télégramme 17/02/2006 La nouvelle création de Bleuniadur en DVD
  3. Le Télégramme 07/03/2007 Bleuniadur : un DVD décoiffant !
  4. Le Télégramme 05/10/2007 Bleuniadur : prêt pour le nouveau DVD

Liens externes[modifier | modifier le code]