Bleu mélissa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Lycaeides melissa

Le Bleu mélissa[1] (Lycaeides melissa ou Plebejus melissa) est une espèce d'insectes lépidoptères (papillon) de la famille des Lycaenidae, de la sous-famille des Polyommatinae, du genre Plebejus et du sous-genre Lycaeides.

Dénominations[modifier | modifier le code]

Lycaeides melissa ou Plebejus melissa a été décrit par Edwards en 1873 sous le nom initial de Lycaena mellissa.

Synonymes : Rusticus melissa ; Dyar, 1903[2].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Plebejus melissa melissa; présent dans le Colorado et l'ouest du Minnesota.
  • Plebejus melissa annetta (Edwards, 1882)
  • Plebejus melissa fridayi Chermock, 1945; présent dans le sud de l'Oregon.
  • Plebejus melissa mexicana (Clench, 1965); présent au Mexique.
  • Plebejus melissa paradoxa Chermock, 1945
  • Plebejus melissa samuelis (Nabokov, 1944)[2] - le Mélissa bleu; présent dans de petites zones du New Jersey, dans la région des Grands Lacs, au sud du New Hampshire et dans la région de New York

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Il se nomme en anglais Orange-bordered Blue [2].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un petit papillon, d'une envergure de 22 mm à 35 mm qui présente un dimorphisme sexuel le dessus du mâle est bleu à fine bordure noire et frange blanche, celui de la femelle est marron avec une ligne submarginale orange[3].

Le revers est gris, orné de ligne de points noirs et d'une ligne submarginale de taches orange.

Biologie[modifier | modifier le code]

Les chenilles sont soignées par des fourmis[4].

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Plebejus melissa hiberne sous forme d'œuf ou de chenille néonate[4].

Plebejus melissa samuelis vole en deux génération de mai à août et Plebejus melissa melissa vole en trois générations d'avril à octobre[3].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont nombreuses : des Astragalus ( Astragalus adsurgens, Astragalus crassicarpus, Astragalus flexuosus, Astragalus lotiflorus, Astragalus missouriensis), Astragalus, Oxytropis lambertii, Medicago sativa, Coronilla varia[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Bleu mélissa est présent en Amérique du Nord sous forme de deux isolats, un à l'ouest depuis le Canada jusqu'au Mexique, allant jusqu'à l'est du Minnesota et l'est du Texas, l'autre à l'est dans le Michigan et la Pennsylvanie[2],[3].

Sur les autres projets Wikimedia :

Biotope[modifier | modifier le code]

Bleu melissa réside dans les espaces ouverts, surtout les prairies et les clairières[3],[4].

Protection[modifier | modifier le code]

Plebejus melissa samuelis, le Karner Blue est déclaré en VU (vulnérable)[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bleu mélissa sur le site du Système canadien d'information sur la biodiversité, consulté en novembre 2013
  2. a, b, c, d et e « Plebejus », sur funet.fi (consulté le 31 aout 2012)
  3. a, b, c, d et e « Plebejus melissa », sur butterfliesandmoths.org (consulté le 31 aout 2012)
  4. a, b et c « Plebejus melissa », sur cbif.gc.ca (consulté le 31 aout 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]