Bleem!

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

bleem! est un émulateur de PlayStation pour Compatible PC et Sega Dreamcast qui était commercialisé par la compagnie Bleem, inc..

C'est un émulateur très puissant, pouvant même améliorer les graphismes des jeux PlayStation, créé par Randy Linden et Roderick Maher. Il en existe trois versions pour Dreamcast nommé Bleem for Dreamcast (ou Bleemcast), soit un pour Gran Turismo 2, un pour Metal Gear Solid et un pour Tekken 3 et une version PC jouant plusieurs jeux.

Il y a aussi une version BETA qui circule sur le net permettant de jouer à presque tous les jeux PSX sur Dreamcast mais avec plusieurs bugs, la version étant une version illégalement mise sur Internet par un betatester d'une des premières version de bleemcast!.

L'application était particulièrement compliquée à copier. Cela s'explique par une TOC hackée, des milliers de "BAD Sectors" nécessaires au lancement de l'application, dispersés un peu partout sur le disque, et une grande quantité d'information situées après la fermeture du CD (Lead-Out), où les ordinateurs ne peuvent pas lire. Il n'est pas possible de le copier avec un câble PC↔DC non plus. Malgré ceci, les versions de Bleem pour Gran Turismo 2, Metal Gear Solid et Tekken 3 ont quand même été piratées et sont trouvables sur la toile en format .cdi à graver avec DiscJuggler ou Alcohol 120%.

Bleemcast a été créé à partir de rien (n'est pas un port de Bleem pour le PC) et est écrit en totalité en code assembleur SH4. Il permet de jouer aux jeux pour lequel il a été créé avec une résolution de 640x480(la PlayStation les joue en 320x240) avec les graphismes améliorés par des filtres bilinéaire. C'est le seul émulateur PlayStation pour Dreamcast jouant des jeux commerciaux à pleine vitesse.

À noter qu'il n'est pas possible de sauvegarder la progression dans les jeux lancés avec la version beta, seules les versions de Bleem pour Gran Turismo 2, Metal Gear Solid et Tekken 3 permettent la sauvegarde mais au prix d'un reformatage d'un des VMU qui par la suite ne supportera plus que ces trois jeux.

La compagnie bleem a finalement cédé après de longues poursuites judiciaires avec Sony (qui les poursuivaient pour rendre possible de jouer à leurs jeux sur une plate-forme non dédiée à cet effet) et a fermé.