Blaq Poet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Blaq Poet

Surnom Poet
Nom de naissance Wilbur Bass
Naissance 31 mai 1970 (44 ans)
Queens, New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur
Genre musical Rap East Coast
Années actives Depuis 1987
Labels Tuff City Records, Year Round Records
Site officiel blaqpoet.net

Blaq Poet, de son vrai nom Wilbur Bass, (31 mai 1970 à New York - ) est un rappeur américain, originaire du quartier de Queensbridge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Blaq Poet est entendu pour la première fois à 17 ans sur le titre Beat You Down sorti pendant la Bridge War[1] en 1987, une diss song à l'encontre de KRS-One et de Boogie Down Productions[2].

En 1991, Poet et DJ Hot Day forment un duo appelé PhD et sortent leur premier album intitulé Without Warning sur Tuff City Records. Ils sortent par la suite plusieurs titres et se séparent en 1996.

Blaq Poet forme ensuite avec son cousin KL (décédé en 2008), Hostyle et Solo le groupe Screwball. Ils sortent deux albums ensemble, et Poet sort l'album Rewind: Deja Screw en 2006, avec la participation du label français 45 Scientific et de DJ Premier entre autres. Poet signe ensuite sur le label de DJ Premier, Year Round Record et sort son second album solo, Tha Blaqprint en 2009, où la plupart des productions sont signées par « Primo » et où l'on note l'apparition de Lil' Fame et de N.O.R.E., ainsi que des NYG'z et de Nick Javas. Sur la version remix de son single Ain't Nuthing Changed, il invite même les Californiens MC Eiht et Young Maylay.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums solo[modifier | modifier le code]

Album en collaboration[modifier | modifier le code]

Mixtape[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Littéralement la guerre du pont, nom donné à la rivalité à la fin des années 1980 et au début des années 1990 entre les rappeurs du Bronx (KRS-One et son groupe Boogie Down Productions) et du Queens, plus particulièrement de Queensbridge (Marley Marl, MC Shan). Cette dispute (l'un et l'autre revendiquant être le berceau du hip-hop) fut sous la forme de plusieurs chansons (une série de diss), un groupe s'en prenant à l'autre verbalement.).
  2. Cyril Cordor, « Biography: Blaq Poet », Allmusic (consulté le 21 May 2010)